DERNIERE MINUTE : Les Émirats arabe unis annoncent avoir développé un traitement potentiel au Coronavirus

«Les Émirats arabes unis ont développé un traitement innovant et prometteur pour les infections à COVID-19 utilisant des cellules souches», annonce ce vendredi l’agence de presse officielle WAM.

«Un brevet a été accordé par le ministère de l’économie des Émirats arabes unis pour le développement d’un traitement innovant et prometteur des infections à COVID-19 utilisant des cellules souches» a annoncé aujourd’hui l’agence de presse WAM.

Le traitement a été développé par une équipe de médecins et de chercheurs du Abu Dhabi Stem Cell Center (ADSCC), et consiste à extraire les cellules souches du sang du patient et à les réintroduire après les avoir activées. Le brevet a été accordé pour la méthode innovante de collecte des cellules souches, précise la même source.

Le traitement a été administré aux Émirats arabes unis à 73 patients du COVID-19 qui ont tous guéris. L’administration se fait par inhalation dans les poumons après que le patient ait été nébulisé dans une fine brume.

Ce traitement est supposé avoir son effet thérapeutique en régénérant les cellules pulmonaires et en modulant la réponse immunitaire pour l’empêcher de réagir de manière excessive à l’infection au COVID-19 et de causer des dommages supplémentaires aux cellules saines.

Toujours selon la dépêche de l’agence Wam, le traitement expérimental aurait passé avec succès la phase initiale des essais cliniques. Aucun des patients ayant reçu le traitement n’aurait signalé d’effets indésirables immédiats et aucune interaction n’a été trouvée avec les protocoles de traitement conventionnels pour les patients COVID-19. Des essais visant à démontrer l’efficacité du traitement seraient en cours et devraient être achevés dans quelques semaines.

«Le traitement aurait été administré aux patients en même temps que l’intervention médicale conventionnelle et continuera d’être appliqué en complément des protocoles de traitement établis plutôt qu’en remplacement» rassure les autorités sanitaires du pays.

L’agence de presse rappelle que ce traitement s’ajoute  « un arsenal de mesures sanitaires pour lutter contre la la pandémie de COVID-19, tels que le confinement, la distanciation sociale.

Le premier cas aux Emirats Arabes Unis a été signalé le 29 janvier 2020, il y a 92 jours.

Ainsi, au 30 avril 2020, les Emirats Arabes Unis est le 36e pays le plus touché au monde en nombre de cas et 60e pays le plus touché au monde en nombre de décès. On compte aujourd’hui aux Emirats Arabes Unis:

  • 11929 cas confirmés (soit 549 cas supplémentaires par rapport au 29 avril 2020). Pour 100 000 habitants, cela représente 248,6 cas aux Emirats Arabes Unis, contre 6,27 cas en Chine et 249,84 cas en France.
  • 98 décès le 30 avril 2020 aux Emirats Arabes Unis (C’est 9 nouveaux décès par rapport au 29 avril 2020). C’est 0,82 décès pour cent cas aux Emirats Arabes Unis. Pour comparaison, cette valeur est de 5,36 en Chine, 13,6 en Italie et 14,41 en France.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Un élu communal du PJD survit au Coronavirus après trois semaines sous ventilation artificielle

Article suivant

Pour éviter une 2ème vague, la Chine dépiste tous azimuts grâce à une production quotidienne de 4 millions de tests

Derniers articles de MENA

143 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap