Ça «Marsh» pour Mehdi Tazi, l’Ironman du courtage en assurance

L’ancien poulain de Moulay Hafid Elalamy et ancien président de SAHAM Assurance, le flamboyant Mehdi Tazi, qui a acquis il y a deux ans la société de courtage en assurance, BeAssur, vient de créer la surprise en ouvrant son capital au leader mondial du secteur, l’américain MARSH. Captation de la clientèle internationale, renforcement du conseil et transformation digitale sont les pierres angulaires de cette alliance stratégique qui bouleversera sans aucun les doutes les règles établies du marché.

C’est avec beaucoup de discrétion que Mehdi Tazi, qui figurait en 2016 dans le top 10 du classement Choiseul 100 Africa, des jeunes dirigeants africains de moins de 40 ans appelés à jouer un rôle important dans le développement de l’Afrique, a réussi en deux années à s’imposer en tant qu’acteur de référence dans le secteur du courtage en assurance.

Top 5 du classement de l’institut Choiseul des 200 jeunes dirigeants africains de 40 ans et moins appelés à jouer un rôle important dans le développement de l’Afrique dans un avenir proche.

 

En effet, cinq mois après sa démission de son poste de PDG de Saham Assurance, il prend le contrôle du capital du cabinet Belassur qu’il va rebaptiser BeAssur. Il va réussir à attirer les meilleurs compétences du marché pour constituer son directoire et révolutionnera son offre commerciale, notamment par le lancement d’une plateforme d’assurance en ligne.

Et pour honorer la promesse de BeAssur de réinventer la pratique du métier de courtier en assurance, résumée dans la signature de la marque  « Shifting Expectations », Mehdi Tazi vient de frapper un grand coup en ouvrant son capital au leader mondial du courtage en assurance et du risk management, l’américain MARSH. Lequel génère un chiffre d’affaires de 5 milliards de dollars et affiche une présence dans 130 pays et emploie plus de 35 000 personnes.

« BeAssur » devient « BeAssur Marsh»

Ce mercredi 29 mai, Mehdi Tazi a dévoilé aux médias la conclusion d’un accord portant sur une prise de participation minoritaire de Marsh dans son cabinet de courtage BeAssur.  Conseillé par West capital Partners et Afrique Advisors, ce deal sera finalisé à la fin du mois de mai.  Cependant, aucune information sur les termes de la transaction n’a été dévoilée, sauf la décision de changement de la dénomination du cabinet marocain qui deviendra «BeAssur Marsh».

Février 2019, Marsh et BeAssur annoncent à l’occasion du salon Halieutis le lancent d’un produit d’assurance pour l’aquaculture.

Marsh pénètre la forteresse Maroc et « BeAssur » s’internationalise

Dans la région Mena, Marsh opère dans 14 pays : Bahrain, Botswana, Egypte, Malawi, Namibie, Nigeria, Oman, Qatar, Arabie Saoudite, Afrique du Sud, Uganda, Emirats Arabs unis, Zambie et le Zimbabwe. Rien qu’en Afrique du Sud, le leader américain est présent dans 14 villes. Le deal BeAssur, lui permettra d’accéder au marché marocain mais également à l’ensemble des pays francophones d’Afrique du nord et de l’ouest.

En commentant cette transaction le PDG de Marsh Middle East and Africa, Christos Adamantiadis,  a déclaré aux médias : « nous sommes ravis d’investir dans Beassur; ils ont acquis une réputation enviable d’excellent service aux clients avec une philosophie en parfaite adéquation avec la stratégie de Marsh. (…) Avec la position du Maroc en tant que premier marché de l’assurance en Afrique du Nord, grâce à notre investissement, les entreprises de la région bénéficieront d’un service supérieur, d’une expertise approfondie du risque et de capacités spécialisées ainsi que d’un accès au réseau mondial de Marsh ».

Par ailleurs, en plus de l’impact important sur la notoriété du courtier marocain au-delà des frontières du pays, cette alliance s’arrime parfaitement à la vision stratégique de Mehdi Tazi pour le développement de BeAssur :

  1.  Accéder, grâce au portefeuille de Marsh à de nouveaux marchés, notamment celui de la clientèle internationale qui échappe aux acteurs nationaux.
  2. Renforcer la part du conseil, core business de BeAssur et compresser la part du backoffice administrative qui encombre et ralentie la machine de production de l’ensemble des courtiers en assurance.
  3.  Accélérer la transformation digitale du cabinet, entamée en 2018 et anticiper les évolutions technologiques futures.


« Alors que les besoins de nos clients continuent d’évoluer, nous avons beaucoup réfléchi à la meilleure façon de répondre à leurs attentes croissantes. La force de Marsh en tant que fournisseur de solutions de risque et d’assurance de premier plan, alliée à l’approche innovante de Beassur et à la dynamique et jeune équipe nous permettra de fournir une valeur et un service inégalés à nos clients » a déclaré Mehdi Tazi, PDG de BeAssur suite à l’annonce de cette opération.

Nawfal Laarabi

Nawfal Laarabi

Intelligence analyst at UBERAL
Social media strategist / Intelligence analyst. 20 années d’expérience professionnelle au Maroc / Spécialisé dans l’accompagnement des organisations dans la mise en place de stratégies de communication d’influence.
Nawfal Laarabi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Afrique

Allez en Haut de la page
28 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap