fbpx
/

Aziz Akhannouch accueille lui-même à la descente d’avion le premier ministre mauritanien

Start

Les relations entre le Maroc et la Mauritanie semblent retrouver leur sérénité. A l’occasion de la tenue de la 8e session de leur haute commission mixte, le Premier ministre mauritanien, Mohamed Ould Bilal a atterrit ce jeudi à Rabat où il a été accueilli à sa descente d’avion par le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch.

Le Premier ministre mauritanien, Mohamed Ould Bilal, est arrivé jeudi à Rabat pour une visite de travail au Maroc, au cours de laquelle il co-présidera avec le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, les travaux de la huitième session de la haute commission mixte maroco-mauritaniènne. La dernière en date à été tenue en avril 2013, il y a neuf ans de cela.

A son arrivée à l’aéroport de Rabat-Salé, Ould Bilal, qui conduit une importante délégation gouvernementale, et dans un signe de volonté du Royaume de réchauffer ses relations avec son voisin du sud, a été accueilli à sa descente d’avion par Aziz Akhannouch.

L’invité du Royaume a été salué par des membres du gouvernement, notamment Mohammed Sadiki ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement rural et des eaux et forêts et Ryad Mezzour Ministre du Commerce et de l’Industrie.

La huitième session de la haute commission mixte maroco-mauritanienne se tiendra, sous la présidence de Aziz Akhannouch et Mohamed Ould Bilal, vendredi à Rabat, rapporte la MAP.

Les travaux de cette session ont débuté, mercredi, au niveau des hauts responsables, avec la participation des représentants des différents départements ministériels des deux pays.

«Cette session ouvre de nouveaux horizons pour la consolidation des relations de coopération entre le Maroc et la Mauritanie, et offre l’opportunité d’établir des partenariats fructueux dans de nombreux domaines, conformément aux orientations des deux Chefs d’Etat, le Roi Mohammed VI et Son Excellence le Président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani» souligne le communiqué officiel.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.