//

Ambassadeur américain David Fischer : La reconnaissance de la souveraineté du Royaume sur le Sahara est un pas pour le renforcement du partenariat stratégique US-Maroc

Start

Suite à la promulgation du décret présidentiel statuant la reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté du Maroc sur ses provinces du Sud, et l’accord du roi Mohammed VI d’entreprendre des mesures concrètes dans le processus de reprise des relations économiques et politiques avec Israël, l’ambassadeur américain au Maroc, David T. Fischer, a publié une déclaration où il rappelle les relations privilégiées entre son pays et le Royaume et salue le leadership de grande envergure du roi Mohammed VI.

«Aujourd’hui, le président Donald Trump a signé une proclamation reconnaissant la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental.
Le Maroc et Israël – deux des alliés les plus proches de notre pays – ont également convenu d’améliorer considérablement leurs relations
» a introduit l’ambassadeur américain à Rabat, David Fisher, son «statement» publié en arabe et en anglais sur la page officielle de son ambassade.

Ce sont des annonces passionnantes qui représentent des jalons véritablement historiques dans la relation déjà forte entre le Maroc et les États-Unis, construite sur plus de deux cents ans d’amitié, s’est félicité l’ambassadeur.

 

Et d’ajouter, « la riche histoire des relations entre le Royaume du Maroc et les États-Unis d’Amérique est unique. C’est aussi vieux que l’Amérique elle-même. Comme le président Trump l’a rappelé au monde aujourd’hui, le Maroc a été le premier pays à reconnaître les États-Unis d’Amérique en 1777 ».

L’ambassadeur américain a tenue à saluer le leadership du roi Mohammed VI et son engagement poure la paix, la sécurité et le développement du Moyen Orient et de l’Afrique.

«Je tiens à saluer le leadership de grande envergure du roi Mohammed VI pour son soutien continu et précieux sur des questions d’intérêt commun telles que la paix au Moyen-Orient et la stabilité, la sécurité et le développement dans la région et sur le continent africain

Le responsable américain a conclut sa déclaration en affirmant la volonté de son pays de renforcer le partenariat stratégique avec le Maroc et en assurant que « les nouvelles d’aujourd’hui ( reconnaissance de la marocanité du Sahara ) ne sont que le début de nombreux développements importants dans les années à venir ».

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.