Le chef de guerre Emmanuel Macron, désavouera-t-il son premier ministre ?

Rien ne va plus entre le premier ministre français, Édouard Philippe, et le chef d’Etat-major des armées Pierre de Villiers. Agacé par les économies voulues par le Premier ministre dans le budget de la Défense, le général 5 étoiles a menacé de démissionner la veille du défilé militaire du 14 juillet. Emmanuel Macron, dans une journée chargée, doit rendre un arbitrage ce soir, entre le repas avec Trump à la Tour Eiffel et la soirée dansante des Armées au ministère de la Défense.


Toutefois, le chef de guerre, Emmanuel Macron, a donné un signal hier en faveur de son chef d’Etat-major, dans une publication sur le Journal officiel du 12 juillet qui annonce le maintien au « service actif » du général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées. Atteint par la limite d’âge le 26 juillet 2017, date à laquelle il fête son 61e anniversaire, le général est prolongé d’un an par un décret de la ministre des armées Florence Parly, signé le 30 juin.

LE1

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Macron arrive à Riyad

Dans une visite inopinée non inscrite dans son agenda, le président français
Allez en Haut de la page