fbpx

Vidéo de l’arrivée du Roi Mohammed VI à la veillée religieuse à la mosquée Hassan à Rabat

Start

Le Roi Mohammed VI a présidé, samedi 8 octobre à la mosquée Hassan à Rabat, la première activité religieuse dans un cadre publique après deux années de pandémie. Il s’agissait d’une veillée en commémoration de l’Aïd Al-Mawlid Al-Nabawi Acharif.

Le souverain était accompagné du Prince Héritier Moulay El Hassan, du Prince Moulay Rachid, du Prince Moulay Ahmed et du Prince Moulay Ismail.

C’est un évènement qui était particulièrement attendu par tous les marocains. Le Roi Mohammed VI a effectué ce samedi soir la première activité religieuse en dehors du Palais Royal après deux années d’interruption forcée en raison de la pandémie du Covid-19.

D’un pas sur et léger, le souverain a traversé l’esplanade de la mosquée Hassan à Rabat accompagné par le Prince Héritier Moulay El Hassan, du Prince Moulay Rachid et du Prince Moulay Ahmed.

 

Le Roi a interpellé à deux reprises le Chef du protocole royal et a passé en revue un détachement de la garde royale qui rendait les honneurs. Il a été accueilli par Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des Affaires Islamiques, et Mohamed El Alaoui, le Chambellan.

Cette veillée religieuse a été marquée par la déclamation de versets du Saint Coran et de panégyriques du Prophète Sidna Mohammed, Prière et Bénédiction sur Lui.

A cette occasion, Ahmed Toufiq a prononcé devant le Roi une allocution dans laquelle il a présenté le bilan des activités du Conseil supérieur et des Conseils locaux des Oulémas, avant de remettre au Souverain le rapport relatif à ces activités.

Dans son allocution, le ministre a indiqué que le Conseil supérieur des Oulémas, qui a l’honneur d’être présidé par le Roi, Amir Al-Mouminine, a veillé à l’accomplissement de sa mission au service de la religion et dans le respect des constantes de la Nation, notant que cette Institution a pu, en dépit de la pandémie, poursuivre son œuvre à travers les quatre principaux axes, à savoir la communication (Tabligh), la qualification, l’encadrement et l’intervention sur le terrain dans la cadre des activités d’intérêt général.

Par la suite, le Roi a remis le Prix Mohammed VI de la pensée et des études islamiques (Prix de mérite et d’hommage) à M. Chbihna Hamdati Maa El Aïnine (Rabat).

Ce Prix est décerné annuellement afin de récompenser les personnalités scientifiques éminentes et de les inciter à réaliser des travaux de recherches de haute qualité dans le domaine des études islamiques, conformément aux enseignements de la noble Charia qui prône la recherche du savoir et exhorte à en faire bon usage.

Le Roi a ensuite été salué par M. Hamid Adardour, de la ville d’Agadir, qui a reçu des mains du Souverain le Prix international Mohammed VI de mémorisation, de déclamation et d’exégèse du Saint Coran.

Le Souverain a également été salué par M. Farhane Mohamadi Fadlane, de la République d’Indonésie, à qui SM le Roi a remis le Prix international Mohammed VI de psalmodie du Saint Coran avec mémorisation de cinq Hizbs.

Amir Al-Mouminine, a également remis le Prix Mohammed VI d’excellence en art calligraphique marocain à M. Omar Sarghini, de la ville de Rabat. Le Souverain a, par la suite, remis le Prix Mohammed VI de l’art décoratif marocain sur papier (Prix honorifique) à M. Abdelmajid Talbi, de la ville de Salé, et le Prix Mohammed VI de l’art décoratif marocain sur papier (Prix de l’excellence) à Mme Leila El Jemli, de la ville de Fès.

Le Roi a aussi remis le Prix Mohammed VI de lettrisme arabe [Al Horoufia] (Prix honorifique) à M. Mohamed Boukhana, de la ville de Témara, et le Prix Mohammed VI de lettrisme arabe [Al Horoufia] (Prix de l’excellence) à M. Mohamed Al Asri, de la ville de Casablanca.

Le Roi a, par la même occasion, été salué par les membres du jury du Prix Mohammed VI de la pensée et des études islamiques, les professeurs Mohamed Kettani, Mohamed Yssef, Mustapha Benhamza, Idriss Khalifa, Ahmed Chaouki Binebine, Ahmed Chahlane et Abdelhamid El Alami.

Cette veillée religieuse s’est déroulée en présence du Chef du gouvernement, des Présidents des deux Chambres du Parlement, de Conseillers de Sa Majesté le Roi, de membres du gouvernement, des présidents des Instances Constitutionnelles, des officiers supérieurs des Forces Armées Royales, des membres du corps diplomatique islamique accrédité à Rabat, ainsi que de plusieurs oulémas et autres personnalités civiles et militaires.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.