Photo : SAUL LOEB / AFP

Trump- Kim Jong-Un : Fin du 2ème sommet sans résultats tangibles

Le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un ont achevé leur 2ème sommet sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne ce jeudi matin à Hanoi, au Vietnam, sans parvenir à un accord et l’annulation d’une cérémonie prévue. Sommet donc écourté en dépit des déclarations faites la veille par les deux chefs d’Etat en marge d’une réunion en tête-à-tête et un dîner privé, huit mois après le premier à Singapour.

Dans une brève déclaration à la presse avec Kim Jong-Un, Trump a assuré que les négociations seraient “très fructueuses”, ajoutant que c’était “un honneur” de rencontrer le dirigeant nord-coréen et a indiqué que les deux pays étaient “très satisfaits” des progrès réalisés dans les pourparlers de dénucléarisation et de la stabilité de la situation dans la péninsule coréenne.

Trump a même poussé le bouchon loin en insistant qu’il entretenait une “relation spéciale” avec Kim et que tous deux étaient “très satisfaits de ce que nous avons fait”.

Kim Jong-Un s’était également montré optimiste quant à ce deuxième sommet.

“Je suis sûr que cette fois, il y aura d’excellents résultats, qui seront bien accueillis par tous, a-t-il déclaré. Je ferai de mon mieux pour que cela se produise”, a-t-il déclaré avec un sourire radieux.

A un journaliste qui lui a demandé s’il était disposé à «dénucléariser», Kim a répondu : «Si je ne suis pas disposé à le faire, je ne serais pas ici pour le moment.

Or, ce jeudi et au moment où l’on s’attendait à l’annonce de résultats palpables, l’attachée de presse de la Maison Blanche, Sarah Sanders, a juste indiqué dans un communiqué que Trump et Kim “ont eu de très bonnes et constructives réunions”, ajoutant que “les deux dirigeants ont discuté de différentes manières de faire progresser la dénucléarisation et les concepts axés sur l’économie.” Toutefois, a-t-elle relevé, “aucun accord n’a été conclu pour le moment”.

Constat confirmé tout juste après par une conférence de presse tenue conjointement par Trump et son Secrétaire d’Etat Mike Pompeo.

Trump a déclaré avoir «passé un temps vraiment productif ». Il a indiqué qu’ils étaient tous les deux d’accord pour dire que “ce n’était pas une bonne chose de signer quoi que ce soit”. Il a même avoué qu’il n’était pas pressé.

Il a jeté des fleurs encore une fois au président nord coréen le qualifiant de “tout à fait un homme et un personnage” et que leur relation est “très forte”.

Évoquant la pomme de discorde, le président américain a déclaré: «Il s’agissait des sanctions. En gros, ils voulaient que les sanctions soient levées dans leur intégralité et nous n’étions pas disposés à le faire. ”

Mike Pompeo, Secrétaire d’Etat américain, a déclaré pour sa part : “Nous avons vraiment progressé … au cours des dernières 24 à 36 heures”, mais “nous n’avons pas fait tout le chemin”.

Donc le rideau est tombé sur ce deuxième sommet et Trump doit regagner dans la journée Washington pour affronter les graves accusations portées contre lui hier mercredi devant le Congrès par son ex-avocat personnel pendant dix ans Michael Cohen, dressant de lui un portrait au vitriol le présentant avec un « tiercé » dans l’ordre comme étant « raciste, escroc et tricheur » !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Etats-unis

Allez en Haut de la page