fbpx

Transition énergétique : Managem et China Electronics Corporation scellent un partenariat stratégique

Partager

Dans une avancée significative en faveur du développement durable et de la transition énergétique, le Groupe Managem, un acteur clé du marché minier et de l’hydrométallurgie, a récemment annoncé une avancée notable dans sa stratégie de croissance et d’intégration. Ce développement intervient alors que Reminex SA, sa filiale spécialisée dans l’ingénierie de projet et la construction, forge un partenariat stratégique avec China Electronics Corporation (CEC), une entreprise d’ingénierie chinoise de premier plan. Cette alliance n’est pas seulement une expansion commerciale, mais un mouvement stratégique vers la construction d’un écosystème industriel robuste, le renforcement des relations maroco-chinoises et l’avancement dans le domaine de la transition énergétique.

La société d’ingénierie marocaine, filiale du Groupe Managem, flagship minier du fonds panafricain Al Mada, Reminex SA et la China Electronics Corporation (CEC) ont signé un partenariat technologique et d’innovation en ingénierie et construction de projets. Ce partenariat est prêt à tirer parti des forces des deux entités – l’expertise de Reminex dans les processus miniers et métallurgiques et la puissance de CEC dans les solutions d’ingénierie avancées. Cette synergie devrait catalyser le développement de solutions industrielles de pointe, en particulier dans le secteur des métaux critiques, qui est essentiel pour la transition énergétique.

Premier contrat : une usine de production de sulfate de cobalt

Dans le cadre de ce partenariat, un premier contrat significatif a été signé, marquant le début de la construction de la première usine de production de sulfate de cobalt au Maroc. Le sulfate de cobalt est un composant crucial dans la fabrication de batteries pour véhicules électriques, un marché qui se développe rapidement en réponse au changement mondial vers la mobilité électrique. Ce projet positionne non seulement le Maroc comme un acteur clé dans la chaîne d’approvisionnement mondiale de matériaux pour batteries, mais s’aligne également avec l’engagement du pays envers la durabilité environnementale et la réduction de l’empreinte carbone.

LIRE AUSSI  Adonis Pouroulis annonce le forage imminent du champ gazier offshore «Anchois»

«Grâce aux efforts et au dévouement de nos équipes, nous avons signé le premier contrat dans le cadre de ce partenariat, lançant ainsi la construction de la première usine de production de sulfate de cobalt au Maroc. Le sulfate de cobalt est l’un des dérivés nécessaires à la fabrication de batteries pour la mobilité électrique.» a écrit le Groupe Managem sur sa page officielle sur Linkedin.

«Nous entrons dans la cour des grands, et il n’y a pas de fin en vue. Place à l’avenir !»

Le lancement de l’usine de production de sulfate de cobalt est un jalon majeur dans la stratégie de Groupe Managem pour déployer des métaux critiques et favoriser la transition énergétique au Maroc. Ce mouvement est aligné avec l’agenda national plus large du Maroc, qui a été activement investi dans les énergies renouvelables et vise à réduire sa dépendance aux combustibles fossiles.

L’établissement de cette usine devrait créer un effet d’entraînement, encourageant d’autres investissements et innovations dans le secteur des énergies renouvelables et des industries connexes au Maroc, notamment tout l’écosystème des gigafactories au Maroc.

https://twitter.com/LeDesk_ma/status/1726310636341387758

L’entreprise de Groupe Managem dans ce nouveau domaine signifie plus qu’une simple expansion commerciale ; elle représente un engagement envers l’avenir. En entrant dans la «grande ligue» de la production de métaux critiques et de la transition énergétique, le groupe contribue non seulement à l’économie marocaine, mais joue également un rôle crucial dans le mouvement mondial vers des solutions énergétiques durables. Ce projet est une indication claire qu’il n’y a pas de fin en vue pour les ambitions de Groupe Managem et son dévouement à être à l’avant-garde de la transition énergétique.

«Nous entrons dans la cour des grands, et il n’y a pas de fin en vue. Place à l’avenir !» s’est réjouit le Groupe Managem.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

- Advertisement -