Mustapha ElOuafi, ancienne cheville ouvrière de l’OCP, nommé Président de Maya Gold Silver Maroc

Le groupe canadien Maya Gold Silver, spécialisé dans l’exploration et la mise en valeur des ressources minières, a nommé le 14 mai dernier au poste de Président de sa filiale marocaine, l’ancien Directeur Général Adjoint du Groupe OCP, Mustapha ElOuafi. Homme exigeant, discret et travailleur, le nouveau PDG, aura pour mission, entre autres, la mise en exploitation du site polymétallique de Boumadine, dont l’Etat détient 15% des parts à travers l’ONYHM.

Diplômé de l’école Mohammadia d’Ingénieurs et de l’École des Ponts Business School, Mustapha ElOuafi a fait toute sa carrière professionnelle au sein du Groupe OCP où il a gravi les échelons jusqu’au poste de Directeur Général Adjoint.

Mustapha ElOuafi va en effet passer 15 ans en tant qu’ingénieur des mines à Khouribga avant d’être propulsé en 2007, Directeur Commercial Asie, Moyen Orient et Océanie, puis Directeur du site de Jorf Lasfar en 2011. Deux années plus tard il sera nommé Directeur Exécutif Commercial, Marketing et Achats de matières premières. En juillet 2015, ElOuafi sera désigné par Mostafa Terrab, Directeur Général Adjoint.

Ce tracking record exemplaire va pousser l’un des acteurs miniers les plus importants du pays Maya Gold Silver à jeter son dévolu sur ce profil rare pour accompagner une phase importante de sa croissance.

Maya Gold Silver est une société canadienne qui concentre depuis plusieurs années le principal de ses activités sur l’acquisition, l’exploration et l’évaluation de propriétés minières situées au Maroc. Ses projets phares sont la mine d’argent Zgounder, située à 260 kilomètres à l’est d’Agadir, dans le massif protérozoïque de Siroua de la chaîne de l’Anti-Atlas ainsi que le gisement polymétallique de Boumadine, situé à l’intérieur de la fenêtre protérozoïque d’Ougnat dans l’ouest du Maroc. L’Office National des Hydrocarbures, ONYHM est associé à hauteur de 15% dans ces deux projets stratégiques.

La société possède également d’autres actifs miniers dans le pays, tels que la propriété Amizmiz, la propriété Azegour, le permis minier N° 233263 et la propriété Touchkal. Tandis que son unique investissement en dehors du Maroc se situe au Mexique, La Campana Property, une mine à 70 kilomètres à l’est de la ville de Mazatlan, près de la rivière Baluarte

Deuxième Cadre supérieur de l’OCP à faire partie du Top Management de Maya

Mustapha ElOuafi est le deuxième marocain et cadre supérieur du Groupe OCP à être débauché par la société canadienne pour faire partie de son Top Management. En effet, en Juin 2010, Maya Gold Silver avait fait appel à l’ancien haut cadre du Groupe OCP et de Managem, Noureddine Mokaddem, qui deviendra au bout de quelques mois Administrateur, Président Directeur général.

Le départ en retraite de ce dernier, maintenu au poste d’administrateur, a précipité la réorganisation de Maya. Le groupe va nommer dans un premier temps, le 27 avril dernier, un nouveau Président, le canadien Benoit La Salle, puis dans un deuxième temps Mustapha ElOuafi au poste de PDG de Maya Maroc.

Boumadine, un site prometteur

Dans son édition du 10 mars 2020, notre confrère Africa Intelligence va révéler la création par Maya Gold & Silver et l’ONHYM de la société de droit marocain Boumadine Global Mining.

La création de cette entité, dédiée à l’exploitation du site Boumadine dans la province d’Errachidia, a été qualifiée par la même source comme preuve que la campagne de forages qui dure depuis des années sur le site était concluante. D’ailleurs, révèle le site d’information, Maya avait mandaté, en septembre 2019, la banque d’affaire CIBC World Markets pour l’accompagner dans une levée de fonds internationale destinée à financer ce projet qui vise la production d’or, de l’argent, du zinc, du plomb et du germanium.

Nawfal Laarabi

Nawfal Laarabi

Intelligence analyst at UBERAL
Social media strategist / Intelligence analyst. 20 années d’expérience professionnelle au Maroc / Spécialisé dans l’accompagnement des organisations dans la mise en place de stratégies de communication d’influence.
Nawfal Laarabi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Arabie Saoudite : Pas d’ablutions dans les mosquées

Article suivant

Après Covid-19 : La presse marocaine print et online s’organise dans une association professionnelle

Derniers articles de Câbles

47 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap