fbpx

Le Roi Mohammed VI lance un programme d’urgence de relogement et de reconstruction après le séisme d’Al Haouz

Partager

Le Roi Mohammed VI a présidé une réunion de travail au Palais Royal de Rabat, ce jeudi Rabat, le 14 septembre 2023, consacrée à l’activation du programme d’urgence pour le relogement des sinistrés et la prise en charge des catégories les plus affectées par le séisme d’Al Haouz. Cette initiative fait suite aux Instructions Royales données lors d’une séance de travail présidée par le Souverain le 9 septembre 2023. Le Maroc, sous la direction du souverain, se mobilise pour répondre aux besoins urgents des sinistrés et pour reconstruire les régions touchées par cette catastrophe naturelle sans précédent.

En réponse immédiate au séisme d’Al Haouz et dans le prolongement de la succession de mesures ordonnées par le Roi Mohammed VI, visant à mobiliser tous les moyens, avec la célérité et l’efficacité nécessaires, pour venir en aide aux familles et citoyens sinistrés, le souverain a donné, ce jeudi, ses hautes instructions pour le lancement d’un plan d’urgence pour le relogement des sinistrés et la prise en charge des catégories les plus affectées par le tremblement de terre.

Le plan royal s’articule autour de quatre axes principaux :

I. Relogement d’urgence : Un abri et une aide financière pour les familles sinistrées

La première phase du programme de relogement vise à fournir un abri provisoire aux familles sinistrées. Il porte sur environ 50.000 logements totalement ou partiellement effondrés, au niveau des cinq provinces touchées. Le plan comprend plusieurs actions, notamment :

1. Hébergement d’urgence

Des formules d’hébergement adaptées seront mises en place sur place, dans des structures résistantes au froid et aux intempéries, ainsi que dans des sites d’accueil aménagés avec toutes les commodités nécessaires. Cette mesure vise à garantir un toit sûr pour les sinistrés dans les plus brefs délais.

2. Aide financière

L’État octroiera une aide d’urgence de 30 000 dirhams aux ménages touchés par la catastrophe. Cette aide vise à soutenir les familles sinistrées dans cette période difficile et à leur permettre de faire face aux dépenses immédiates liées à la perte de leur logement.

LIRE AUSSI  Le Gabon détecte son premier cas de grippe aviaire depuis 2022

Le Souverain a attiré l’attention des autorités compétentes sur le caractère extrêmement prioritaire de l’opération de relogement et l’importance de la mener de manière équitable tout en restant attentif aux besoins des populations touchées.

II. Reconstruction : Restaurer les régions touchées en préservant le patrimoine

La deuxième phase du programme consiste en des actions immédiates de reconstruction, qui seront entreprises après les opérations d’expertise et les travaux de préparation et de stabilisation des terrains. Les principales caractéristiques de cette phase sont les suivantes :

1. Aide financière à la reconstruction

Une aide financière directe de 140 000 dirhams sera accordée aux propriétaires de logements totalement effondrés, tandis que ceux dont les habitations ont été partiellement endommagées recevront 80 000 dirhams pour couvrir les travaux de réhabilitation. Cette mesure vise à encourager la reconstruction rapide des logements endommagés. 

2. Supervision technique et architecturale

Le Roi Mohammed VI a souligné la nécessité de mener l’opération de reconstruction en harmonie avec le patrimoine architectural unique de la région touchée par le séisme et sur la base d’un cahier des charges. Une supervision technique et architecturale rigoureuse garantira que les nouvelles constructions respectent ces caractéristiques spécifiques.

III. Une réponse globale pour la reconstruction et la mise à niveau des régions sinistrées

Lors de la réunion, le souverain a donné ses hautes instruction pour que la réponse soit forte, rapide et volontariste tout en respectant la dignité des populations, leurs us et coutumes et leur patrimoine.

Les mesures devront non seulement œuvrer à réparer les dégâts du séisme, mais également à lancer un programme réfléchi, intégré et ambitieux pour la reconstruction et la mise à niveau générale des régions touchées, aussi bien en termes de renforcement des infrastructures que de rehaussement de la qualité des services publics. Cela inclut le renforcement des infrastructures et l’amélioration des services publics.

Ce programme mobilisera les moyens financiers propres de l’État et des organismes publics, ainsi que des contributions potentielles des acteurs privés, des organisations associatives, et des pays frères et amis du Maroc, qui le souhaiteraient.

IV. Prise en charge des enfants orphelins, pupilles de la nation

Dans un geste de compassion, le Roi Mohammed VI a demandé à ce que les enfants orphelins, qui se retrouvent sans famille ni ressources à la suite de la catastrophe, soient recensés et reçoivent le statut de pupille de la nation.

Aussi, afin de les sortir de cette situation de détresse et de les protéger de tous les risques et de toutes les formes de fragilité auxquels ils peuvent être malheureusement exposées après une catastrophe naturelle, le souverain, a ordonné au gouvernement de mettre dans le circuit d’adoption, et dans les plus brefs délais, le projet de loi nécessaire à cet effet.

Au travers de la vision et de l’action de son Roi, le Maroc démontre, encore une fois, sa résilience qui le caractérise, en faisant face aux défis avec force, sagesse et détermination et ce grâce à la force de ses institutions et à la solidarité et à la générosité de son peuple.

La réunion a rassemblé des personnalités clés du gouvernement et des forces armées, témoignant de l’engagement de toutes les parties prenantes dans cette mission cruciale pour la reconstruction du pays.

Ont pris part à cette réunion de travail :

Cabinet Royal :

  • Fouad Ali El Himma, Conseiller du Roi

Forces Armées Royales :

  • Mohammed Berrid, Inspecteur général des FAR et Commandant la Zone sud

Gouvernement :

  • Aziz Akhannouch, Chef du gouvernement
  • Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur
  • Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des Affaires islamiques
  • Nadia Fettah, ministre de l’Economie et des Finances
  • Faouzi Lekjaa, ministre délégué, chargé du Budget
  • Fatima Ezzahra El Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

- Advertisement -