fbpx

Le nord du Maroc touché par de violents incendies

Start

Forte mobilisation, ce jeudi 14 juillet, des pompiers et des militaires dans le nord du Maroc pour maîtriser les incendies, qui se sont déclarés dans les provinces de Larache, Ouezzane, Tétouan et Taza. Les causes de ces feux de forêt ne sont pas encore connues, mais la sécheresse, les fortes chaleurs accompagnées de vents pourraient en être à l’origine. 1000 hectares de forêt auraient été touchés. Aucun bilan de pertes humaines ou matérielles n’a encore été communiqué.

Un millier d’hectares de massifs forestiers ont été ravagés depuis mercredi soir dans les provinces de Larache et Ouezzane, selon un bilan provisoire. Des centaines d’éléments de la Protection civile, des Eaux et Forêts, des Forces armées royales et de la gendarmerie, assistés par les autorités locales, participent à la lutte anti-incendie.

Avions Canadair mobilisés

Trois avions Canadair des Forces royales air et un avion Turbo trush de la Gendarmerie royale ont été dépêchés sur place pour venir à bout des flammes qui ont déjà ravagé plus de 80 hectares, selon les données recueillies par Le360 auprès des autorités locales.

Autoroute Kenitra-Larache réouverte

Le premier incendie qui s’est déclaré tôt dans la journée de mercredi au niveau de la forêt urbaine La Hipica, a engendré la suspension du trafic autoroutier entre Larache et Kénitra. Des centaines d’éléments et un nombre important d’engins et de camions-citernes ont été mobilisés pour maîtriser l’incendie. La circulation a depuis repris son cours normal sur l’autoroute entre les deux villes.

Vague caniculaire

Le Royaume est frappé depuis plusieurs jours par une vague caniculaire, avec des températures approchant les 45 degrés, dans un contexte de sécheresse hors norme et de stress hydrique.

Le sud de l’Europe en proie aux incendies

De l’autre côté du détroit de Gibraltar, les incendies font rage dans le sud de l’Europe, du Portugal à la Grèce, en passant par l’Espagne et la France, terrassé par une vague de chaleur asphyxiante. Le pic des 45 degrés a été atteint pour le deuxième jour consécutif dans la péninsule ibérique.

En Grèce, la bataille contre les flammes a fait deux morts mercredi lorsqu’un hélicoptère s’est écrasé en mer alors qu’il tentait d’éteindre un feu de forêt dans l’île de Samos, ont annoncé jeudi les garde-côtes. Au Portugal, dont le centre est ravagé depuis une semaine par des incendies attisés par la chaleur caniculaire, plus de 2000 pompiers étaient toujours mobilisés pour lutter notamment contre quatre foyers toujours actifs à travers le pays.

Selon le dernier bilan de la protection civile portugaise, 860 personnes ont été évacuées et une soixantaine de maisons détruites ou endommagées. En une semaine, les feux ont ravagé environ 13’500 hectares, d’après les données disponibles sur le site du système européen d’information sur les incendies de forêt (EFFIS).

En France, les températures élevées compliquaient également la tâche des pompiers luttant depuis mardi en Gironde (sud-ouest) contre deux feux de forêt, qui ont déjà brûlé 5000 hectares. Près de la touristique dune du Pilat, dont l’accès a été fermé «jusqu’à nouvel ordre», le vent tournant a entraîné jeudi après-midi l’évacuation de 4000 habitants, non loin de la station balnéaire d’Arcachon.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.