fbpx

L’ayatollah iranien Abbas-Ali Soleimani assassiné

Partager

L’ayatollah iranien Abbas-Ali Soleimani, membre de l’Assemblée des experts pour la direction de l’Iran, a été assassiné mercredi matin dans la ville de Babolsar, dans le nord du pays, affirment les médias iraniens.

Un haut dignitaire religieux chiite iranien a été tué par balle mercredi lors d’une attaque dans une province du nord de l’Iran, le long de la mer Caspienne.

Il s’agit de Abbas-Ali Soleimani, membre de l’Assemblée des experts pour la direction de l’Iran. Laquelle assemblée composée de 88 membres religieux élus pour huit ans au suffrage universel direct, chargée de nommer, superviser et éventuellement démettre le guide suprême.

LIRE AUSSI  Historique : L'Irlande, la Norvège et l'Espagne reconnaissent la Palestine comme un État indépendant

Abbas Ali Soleimani a été abbatu à bout portant dans la province iranienne de Mazandaran. La police aurait ensuite arrêté l’agresseur, a déclaré la télévision d’État, sans préciser le motif de la fusillade.

Soleimani était un ancien représentant du guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, dans la ville de Kashan, dans la province rétive du Sistan-et-Baloutchestan. Les représentants de Khamenei sont des religieux qui agissent au nom du guide suprême au niveau provincial.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

- Advertisement -