La Grande-Bretagne à la recherche de nouvelles opportunités d’investissement au Maroc

Le ministre britannique auprès du ministre du Commerce international chargé de l’Investissement, Graham Stuart, était jeudi en visite au Port de Tanger-Med, où il s’est entretenu avec le président du Conseil de surveillance de l’Agence spéciale Tanger-Méditerranée, Fouad Brini. Londres, qui est en passe de quitter l’Union Européenne après le vote du Brexit, cherche à développer de nouveaux partenariats à l’international pour booster et diversifier ses investissements et autres exportations. Et Tanger, ancienne cité internationale où les britanniques ont eu une présence politique, commerciale et culturelle remarquée durant des décennies, avant et pendant le protectorat, est la ville idoine pour donner un coup de fouet à ce redéploiement commercial.

Accompagné de l’ambassadeur de Grande-Bretagne au Maroc, le très dynamique Thomas Reilly, le ministre britannique a exploré avec ses interlocuteurs marocains les différentes opportunités que propose le Maroc en termes d’investissements à travers ce complexe colossal qu’est le port de Tanger-Med. Fouad Brini a expliqué à son invité le potentiel unique de cette unité portuaire de dimension mondiale qui gère un trafic annuel de 9 millions de conteneurs, 7 millions de passagers, 1 million de véhicules et quelque 700 mille camions.


De plus, le port marocain, qui est connecté à 174 autres ports à travers le monde, offre une voie exceptionnelle à la Grande-Bretagne et à ses exportateurs, pour développer leur commerce avec les pays africains notamment.

En l’absence de son homologue marocain Othmane El Ferdaous, Graham Stuart a profité de sa présence à Tanger pour rendre visite au campus de la prestigieuse SIST British Education, associée à la Cardiff Metropolitan University, et qui est la première école supérieure au Maroc à dispenser ses cours intégralement et exclusivement en anglais britannique.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Diplomatie

Allez en Haut de la page
8 Shares
Share via