fbpx

Création d’une joint-venture entre Saham et le groupe de presse et d’édition allemand Bertelsmann

Partager

Le groupe de presse et d’édition allemand Bertelsmann et la société marocaine Saham ont annoncé un partenariat à long terme et prévoient de combiner leurs activités mondiales de gestion de la relation client. La nouvelle société emploiera environ 48 000 personnes dans 25 pays et générera des revenus d’environ 1,2 milliard d’euros, a annoncé ce mardi 18 septembre le groupe allemand sur son site.

Thomas Rabe, PDG de Bertelsmann a déclaré à cette occasion : «Nous ouvrons un nouveau chapitre pour les activités Arvato GRC. La nouvelle société détiendrait des positions de leader sur le marché en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient, ainsi qu’une forte présence sur le continent américain et en Asie. Elle prévoit d’investir plusieurs centaines de millions d’euros au cours des prochaines années, afin d’étendre son empreinte régionale et d’améliorer ses capacités et ses services numériques auprès de ses clients. »

Il ajouté :«Nous accordons une grande importance à Saham et à ses fondateurs, une famille d’entrepreneurs impressionnants et de créateurs d’entreprise. Saham est un excellent partenaire de Bertelsmann depuis 2004 avec une expertise approfondie en matière de GRC. »

LIRE AUSSI  Nezha Hayat, seule femme arabe et africaine à la tête d'un Comité Régional de l'IOSCO

Pour sa part, Moulay Mhamed Elalamy, porte-parole de Saham a souligné : «Notre groupe a été témoin au fil des ans de la vision forte et de la qualité de l’équipe de direction de Bertelsmann. Nous sommes donc ravis de porter notre partenariat avec Bertelsmann à un niveau supérieur. Ensemble, nous sommes pleinement engagés à investir à long terme dans la croissance, à étendre notre empreinte régionale, à fournir des solutions numériques à nos clients et à créer des emplois. La nouvelle société sera bien positionnée pour participer à la forte croissance des marchés mondiaux de la gestion de la relation client, en particulier pour les sociétés numériques, les fournisseurs de télécommunications et les institutions financières. »

Selon le communiqué, la nouvelle société compterait environ 25 000 employés dans 10 pays européens, à savoir la France, l’Allemagne, l’Espagne, le Portugal, l’Irlande, les Pays-Bas, la Pologne, la Roumanie, la Géorgie et l’Estonie. En outre, il compterait 14 000 employés en Égypte, au Maroc, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Togo, au Qatar et en Arabie Saoudite et 9 000 employés en Asie (Inde, Philippines, Malaisie) et dans les Amériques (Canada, États-Unis, Mexique, Pérou, Colombie). Son portefeuille de clients comprendrait des sociétés de premier ordre du monde entier, y compris de nombreuses entreprises technologiques.

Le président du conseil d’administration de la nouvelle société serait nommé par Saham. Le PDG, nommé par Bertelsmann, serait Thomas Mackenbrock. Après plusieurs années chez McKinsey, Mackenbrock a commencé sa carrière chez Bertelsmann en 2006 et a occupé divers postes de direction. Les autres nominations seront annoncées en temps utile.

L’achèvement de la transaction est soumis aux approbations réglementaires et au processus de consultation approprié des représentants des employés. La nouvelle société devrait être créée d’ici janvier 2019.

Bertelsmann, du lourd

Bertelsmann est une société de médias, de services et d’éducation qui opère dans environ 50 pays à travers le monde. Elle compte 119 000 employés et a généré un chiffre d’affaires de 17,2 milliards d’euros sur l’exercice 2017. Le groupe détient, entre autre, le radiodiffuseur RTL Group, l’éditeur de livres commerciaux Penguin Random House, et la célèbre maison de disque BMG.

- Advertisement -