fbpx

Covid-19 : Pfizer pour une dose de rappel annuel

Start

«Cette vague sera la dernière avec autant de restrictions», promet le PDG de Pfizer, Albert Bourla. «trois doses pour avoir une vaccination complète, puis une dose par an, sauf pour les personnes immunodéprimées qui pourraient se faire vacciner tous les trimestres» a-t-il déclaré.

Avec Agences

Dans un constat pessimiste, un hôpital israélien a affirmé lundi 17 janvier qu’une quatrième dose des vaccins Pfizer ou Moderna, si elle permettait de multiplier les anticorps, s’avérait «moins» efficace pour lutter contre le variant Omicron.

Le même jour, le PDG de Pfizer, Albert Bourla, invité sur BFMTV, a confirmé a demi mot les résultats israéliens, annonçant une nouvelle temporalité des rappels. «Cette vague sera la dernière avec autant de restrictions», promet-il.

«Le scénario le plus probable, c’est que le virus va continuer à circuler de nombreuses années encore. C’est un virus qui s’est diffusé dans le monde entier et il est très difficile de s’en débarrasser», a-t-il nuancé. 

Lors de cet interview, Albert Bourla a plaidé pour la mise en place d’un rappel annuel du vaccin contre le Covid-19. Il a ainsi estimé qu’il était important d’avoir «trois doses pour avoir une vaccination complète, puis une dose par an, sauf pour les personnes immunodéprimées qui pourraient se faire vacciner tous les trimestres».

«Nous faisons des tests pour connaître les effets de la quatrième dose mais nous n’avons pas encore les résultats de ces tests. Nous les aurons en mars, nous aurons aussi des données sur l’efficacité des trois doses de vaccin», a-t-il précisé.

Une nouvelle version du vaccin Pfizer en Mars

Pour l’heure, le monde doit faire face à la vague Omicron, variant contre lequel Pfizer pourrait proposer une nouvelle version du sérum.

«Nous travaillons d’ailleurs déjà sur une nouvelle version du vaccin qui permettra non seulement de couvrir les anciens variants mais également Omicron, pour lutter contre les contaminations, hospitalisations et les morts», a-t-il avancé. Sur ce sujet aussi, les résultats attendront encore un peu. «Nous travaillons aussi sur d’autres combinaisons et nous saurons laquelle marche le mieux en mars», a-t-il ajouté.

Albert Bourla, PDG de Pfizer et co-développeur avec BioNTech de l’un des principaux vaccins contre le Covid-19, a confié à BFMTV que son entreprise avait gagné «environ 36 milliards de dollars» depuis 2020. 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.