BMCE Bank of Africa externalise le traitement des services bancaires via une filiale dédiée

Dans le but de réduire les coûts d’exploitation et de mieux maîtriser la gestion des risques opérationnels, tout en améliorant les processus de traitement bancaires et en accompagnant sa révolution digitale, le Groupe BMCE Bank of Africa (BOA) a lancé récemment sa nouvelle filiale, Operations Global Services (OGS). Ainsi, en créant une structure dédiée, BOA choisi d’externaliser tout en internalisant certaines tâches. Elle compte aussi offrir son expertise aux groupes bancaires internationaux en Afrique et en Europe.

La direction de la nouvelle entité, qui a été confiée à Younes Karkouri, siège dans la ville de Bouskoura, dans la banlieue de Casablanca. Selon un communiqué de BOA, « la filiale représente une plateforme spécialisée dans les prestations de services de traitements bancaires de référence à l’échelle internationale, alignée sur les meilleurs standards en matière de performance, expertises, technologies et standards de qualité de service et destinée à jouer un rôle moteur dans le développement des initiatives métiers et technologiques, des activités de traitement bancaires pour l’ensemble du Groupe ».

Une plateforme conforme aux standards internationaux

La nouvelle filiale permettra de mutualiser certaines tâches pour le groupe et ses filiales. Les champs d’intervention d’Operations Global Services couvrent « l’ensemble des filières métiers constituant l’épine dorsale des services et traitements bancaires ». Parmi les activités de la nouvelle filiale figurent en bonne place les crédits et garanties, la monétique, les opérations avec l’étranger, le traitement des valeurs, l’assistance fonctionnelle et la gestion des fonds. Ainsi, BOA espère améliorer la qualité des services offerts à sa clientèle au Maroc, en Europe et en Afrique. « A terme, OGS prévoit de développer ses activités pour le compte des filiales bancaires du Groupe en Afrique et en Europe permettant ainsi un accompagnement de l’évolution organisationnelle des grands groupes bancaires internationaux et des banques marocaines ayant étendu l’implantation de leurs activités à l’international, et notamment en Afrique », précise le communiqué.

En créant une filiale chargé de syndiquer certaines tâches en interne (dans le groupe) et à l’externe en offrant son expertise aux groupes bancaires internationaux, BOA fait un choix judicieux puisque sa demande interne permettra à sa filiale de démarrer dans de bonnes conditions, mais aussi de faire bénéficier les groupes étrangers de sa connaissance du marché financier africain.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Finance

Allez en Haut de la page
21 Shares
Share via