Abiy Ahmed associe l’Érythrée à son Nobel de la paix

En recevant son Nobel de la paix mardi, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a tenu à associer les Érythréens à cette récompense et notamment leur président Issayas Afewerki.

Abiy Ahmed , 43 ans, s’est vu attribuer le Nobel pour la réconciliation qu’il a menée tambour battant avec l’Erythrée. Annoncé le 11 octobre, le prix récompense aussi ses tentatives de médiation dans une région tourmentée ainsi que ses réformes visant à démocratiser son pays, longtemps livré à l’autoritarisme.

Abiy Ahmed a expliqué qu’il acceptait ce prix Nobel de la paix au nom de tous les Éthiopiens, mais également de tous les Érythréens, y compris le président Issayas AfewerkiUne précision qui lui a valu d’être applaudi.

«Il n’y a pas de nous+ et eux», a-t-il déclaré sous le regard de la famille royale norvégienne. «Il n’y a qu’un nous car nous sommes tous liés par un destin commun d’amour, de pardon et de réconciliation».

Le 9 juillet 2018, à l’issue d’une rencontre historique à Asmara, la capitale érythréenne, Abiy avait mis fin avec le président érythréen Issaias Afeworki à 20 ans d’état de guerre.

LIRE AUSSI  Un hôpital de campagne à la Foire internationale de Casablanca

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Afrique

Allez en Haut de la page
4 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap