Abdelali Belkacem, du sang neuf pour une nouvelle étape

Start

Le roi Mohammed VI vient de nommer au poste de directeur du Protocole Royal et de la chancellerie, le très discret Abdelali Belkacem. Une nomination forte en symbole car elle intervient deux jours après le discours royal de la fête du trône qui a annoncé l’engagement du royaume dans une nouvelle étape de développement et la nécessité d’insuffler du sang neuf au sein des institutions via des compétences et des profils de pointe.

Le ministère de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie a annoncé, vendredi dans un communiqué, que le roi Mohammed VI, a nommé Abdelali Belkacem nouveau directeur du Protocole Royal et de la chancellerie.

Abdelali Belkacem occupait, depuis une année, le poste de directeur du Protocole Royal par intérim, après la dégradation de l’état de santé de son son prédécesseur, Abdeljaouad Belhaj.

Calme, fin, méticuleux et polyglotte, Abdelali Belkacem est connu par une avoir une mémoire d’éléphant. Il s’est distingué à l’occasion de la visite historique du Pape François au Maroc en mars dernier. Son style se détache de celui d’Abdejaouad Belhaj. L’ancien président de la fédération royale marocaine de boxe avait en effet un tempérament plus fougueux.

Les missions du directeur du Protocole Royal

Au Maroc, le Directeur du protocole royal a pour principale mission le respect et la perpetuité des règles protocolaires très strictes de Dar el-Makhzen. Ces fonctions non exhaustives sont les suivantes :

  • Il prépare et accompagne les déplacements officiels du roi Mohammed VI au Maroc et à l’étranger,
  • Il accueil les hautes personnalités, marocaines et étrangères, reçues par le roi Mohammed VI, à l’occasion d’entretiens, de réunions au sommet, de déjeuners et de dîners, et lors de cérémonies officielles : remise de décorations ; présentation des lettres de créance d’ambassadeurs étrangers  ; cérémonies de vœux,
  • Il participe de façon procative aux activités officielles du roi, à laquelle il est associé en amont (missions préparatoires, repérages sur le terrain, suivi d’invitations, plans de table),
  • Il travaille en étroite collaboration avec le cabinet royal, le secrétariat particulier et la sécurité,
  • Il prend la parole lors des événements royaux et rends publics les communiqués traitant des activités officielles ou privées de la famille royale.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.