Migration : OCP Policy Center balise le terrain pour le sommet de Marrakech

Entre contraintes sécuritaires et défis humains, la question migratoire taraude depuis la grande crise de 2015 bien des décideurs de par le monde. Phénomène structurel en Afrique, la question migratoire appelle des réponses tout aussi structurelles. Et pour se préparer à la conférence internationale de Marrakech sur la question, prévue en décembre à Marrakech, OCP Policy Center organise, le vendredi 2 novembre au Ryad Business Center à Rabat, un séminaire de haut niveau sur la migration, en partenariat avec le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la Migration et l’Institut européen de la Méditerranée.

Cet évènement se tient à un mois du sommet de Marrakech sur les migrations qui doit aboutir en principe à la signature d’un Pacte mondial sur la migration. Les débats de ce séminaire seront sanctionnés par des recommandations qui seront mises à la disposition des participants à la conférence de Marrakech, à leur tête décideurs et pouvoirs publics.

Une trentaine d’experts des deux rives de la Méditerranée et d’Afrique prendront part à ce séminaire et débattront de la question. Placé sous le thème « Migration : Réconcilier les Visions du Nord et du Sud », ce séminaire se focalisera sur plusieurs questions d’actualité. Les participants aborderont la question de la migration intra-africaine à l’aune des bonnes pratiques et des leçons apprises pour une mise en œuvre efficace du Pacte Mondial sur la migration. Le rôle de la coopération bilatérale et régionale pour la levée des obstacles à la mobilité du travail et à la sécurité des migrants sera aussi l’un des axes majeurs de ce débat qui se penchera aussi sur les réponses à apporter à long terme aux causes profondes de la migration et le développement des pays émetteurs de migrants. Enfin, pour promouvoir une migration sûre, régulière et ordonnée, les conférenciers essaieront de concilier les préoccupations sécuritaires avec le développement et le respect des droits de l’homme.

Sceller le consensus onusien

Dans un communiqué diffusé par l’OCP Policy Center, ce dernier souligne que cette manifestation « intervient dans un contexte marqué par la centralité qu’occupe la question de la migration dans les politiques internes de plusieurs Etats et la succession de drames qui ont interpellé la Communauté Internationale et bouleversé l’opinion publique, depuis 2015 ».

Rappelons qu’en juillet dernier, l’Assemblée générale des Nations Unies a dégagé un consensus sur la question migratoire incarné par le Pacte Mondial (Global Compact), adopté par les Etats membres de l’ONU en juillet 2018 pour une migration sûre, ordonnée et régulière.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de events

Facebook
Allez en Haut de la page