fbpx

Valéry Giscard d’Estaing est mort

Start

Valéry Giscard d’Estaing est mort ce mercredi. L’ancien président de la République avait 94 ans.

Après Jacques Chirac en septembre 2019, la France a perdu un nouveau président. Fragilisé ces derniers mois, Valéry Giscard d’Estaing est mort ce mercredi 3 décembre, à l’âge de 94 ans. Hospitalisé en septembre dernier à Tours pour une infection pulmonaire, l’ancien président de la République avait de nouveau fait un passage par la case hôpital à la mi-novembre. Il avait récemment été autorisé à rentrer chez lui pour poursuivre sa convalescence.

Chef de l’Etat de 1974 à 1981, élu à l’Académie française, membre du Conseil constitutionnel… Valéry Giscard d’Estaing aura gagné un blason : celui du président de la République à la plus grande longévité. Né en 1926 en plein cœur de la République de Weimar, celui que l’on se plaît à surnommer «VGE» aura survécu à nombre de ses opposants. François Mitterrand, d’abord, qui l’avait battu en 1981 à l’élection présidentielle. Puis, l’ennemi juré, Jacques Chirac, de six ans son cadet, dont il ne pardonnera jamais la trahison.

 

Quand VGE a essayé de voler le Roi Hassan II

L’animateur Stéphane Bern avait rapporté dans l’une de ses émissions télé l’histoire insolite du Valéry Giscard d’Estaing qui aurait essayé de voler une cuillère au Roi Hassan II.

« Je vais vous raconter une histoire, c’est arrivé à un de nos présidents de la République, qui collectionne les petites cuillères, qui, chez le Roi du Maroc a piqué une petite cuillère ».

« Quelqu’un l’a vu et l’a dit au Roi, et qui a fait preuve d’une chose merveilleuse. Il a pris lui-même sa petite cuillère et il a dit : vous voyez ma petite cuillère ?, Abracadabra, et il l’a mise dans sa poche, et il a dit « c’est vous Monsieur le président qui avez ma petite cuillère » ». a poursuivit l’animateur.

Le président français était alors obligé de restituer la petite cuillère. « C’est une histoire authentique qui m’a été racontée par une personne qui était présente », conclut Stéphane Bern.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.