#SaveTheDate – Les Impériales se penchent sur les défis des marques

Marqueteurs, communicateurs, institutionnels et entreprises devraient être nombreux à la prochaine édition des Impériales qui aura lieu au Carré d’Or à Casablanca du 21 au 27 janvier 2019. Une occasion pour eux de connaître les dernières innovations, d’échanger leurs expériences et de nouer des contacts. Organisées sous le thème « les défis des marques au Maroc », cet évènement se veut le rendez-vous incontournable de la communication et du marketing. Ce choix, explique l’Association les Impériales, est la réponse au constat établi par l’Association Les Impériales, présidée par Anouar Sabri, qui est à la tête de l’unique plateforme professionnelle “big data marketing” du Royaume : malgré un effort généralisé de promouvoir l’activité et la pérenniser, il manque aujourd’hui une plateforme fédératrice regroupant l’ensemble de ces métiers.


Les Impériales 2019 se proposent d’apporter quelques éléments de réponse à de grandes questions qui interpellent les professionnels. Parmi elles, figurent en bonne place la difficulté d’établir des prospectives à défaut de bilans préalablement établis, la définition des perspectives d’avenir à la lumière de l’évolution des métiers et du niveau des ressources humaines et la mise en valeur de l’expertise et du savoir-faire sans passer par un espace pour asseoir cette réputation. Le défi n’est pas facile à relever d’autant qu’il concerne tous les acteurs économiques, et les professionnels du secteur en particulier. Cette 3ème édition, qui regroupera des invités d’honneur de l’étranger et du Maroc, présente un programme riche en activités.

Un siècle de pubs marocaines, un voyage dans le temps


Outre un musée de la publicité qui retracera un siècle de pub au Maroc, des keynotes, des workshops et des prix à décerner permettront d’établir une rétrospective du passé, de comprendre les problématiques du présent et de construire le marché du futur. Durant trois journées, des étoiles seront décernées pour valoriser le savoir-faire marocain. Elles seront attribuées aux talents, entreprises, agences et campagnes qui se sont démarquées en 2018. Surfant entre passé, futur et présent, les Impériales 2019 réserveront trois journées d’apprentissage et d’échange sur des thématiques pointues «pour les professionnels et des débats visant à déterminer les prospectives de l’écosystème dans lequel tous les acteurs opèrent ». Enfin, les participants pourront participer au job-Dating pour trouver des emplois ou des stages.

Caisse de résonance des professionnels

Organisées par le magazine MediaMarketing, l’événement Les Impériales se veut être une autre retranscription, sous forme événementielle, de sa ligne éditoriale, axée sur l’analyse des tendances actuelles et futures des métiers de la Communication et du marketing, et sur l’ensemble des problématiques liées au secteur. MediaMarketing, créé en 2006, est le seul support marocain dédié aux sujets du marketing et de la communication. La première édition des Impériales remonte à 2003. Depuis, bien du chemin a été parcouru.

Anouar Sabri, Monsieur Big Data du Maroc

Discret, passionné et déterminé, Anouar Sabri a fait de la collecte d’information un métier. Plus de 18 années de collecte, d’indexation, d’adaptation technologique pour bâtir une des plus belles bases de données marketing du marché et l’unique du pays.

Ingénieur informaticien, Anouar Sabri va démarrer sa carrière professionnelle dans une agence de publicité, avant de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Il crée Imperium en 2000, et commence son long, fastidieux et laborieux travail de collecte d’information, de sa structuration et de sa qualification. Il va, pour cela, recruter des dizaines de jeunes de sa région d’origine, Sidi Yahya El Gharb, au nord de Kenitra. La fourmilière tournera à plein régime jusqu’à installer le roulement 3 x 8.

Les multinationales FMCG, grandes consommatrices de data, seront les premières à croire dans le projet, les agences de communication, cherchant à offrir de la valeur ajoutée à leur client sur des bases scientifiques, suivront puis se sont les opérateurs télécoms qui dans leur féroce compétition feront de la data Imperium une référence commune du marché.

Avec l’arrivée du haut de débit du digital, la big data devient une mine d’or. La galaxie Anouar Sabri, va dépasser les frontières marocaines, pour aller collecter et livrer de la data en Afrique et en Europe.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

TRIBUNE - Les barbares de chez nous

Article suivant

L’ambassadeur du Danemark à Rabat remercie les marocains pour leur élan de solidarité

Derniers articles de events

0 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap