Maire d’Osaka : «C’est aux hommes de faire les courses pendant la pandémie car les femmes y consacreraient trop de temps»

Le maire d’Osaka, la troisième plus grande ville du Japon fais face à de vives critiques suite à sa déclaration durant un point de presse que les hommes étaient plus efficaces que les femmes pour faire les courses. Le Japon a été jusque-là relativement épargné par l’épidémie de coronavirus qui affecte une partie du monde (environ 12.400 cas et près de 320 morts), le pays redoute de plus en plus une propagation de l’épidémie après que le nombre de cas de Covid-19 enregistrés a dépassé les 10.000 ce week-end, malgré l’instauration de l’état d’urgence.

Le maire d’Osaka, Ichiro Matsui, a estimé jeudi que les hommes devraient faire les courses, parce que les femmes «prennent du temps quand elles regardent les produits, et elles hésitent entre ceci et cela», a déclaré Matsui aux journalistes lors d’une conférence de presse sur le coronavirus.

Alors que «les hommes foncent sur les articles qu’on leur a demandé (d’acheter, NDLR) et ils s’en vont, donc je pense que ce serait une bonne chose qu’ils fassent les courses, pour éviter les contacts humains» le plus possible, a ajouté le maire.

Matsui a ensuite admis que son analyse pouvait sembler désuète, mais il a affirmé qu’elle se vérifiait du moins dans sa propre famille.

Il se faisait depuis vertement critiquer sur les réseaux sociaux au Japon.

Les commentaires du maire ont incité le journaliste Shoko Egawa à réagir sur Twitter : «que les gens qui ne connaissent rien à la vie quotidienne ne devraient pas faire de commentaires».

Le message d’Egawa a glané plus de 3000 retweets, avec un utilisateur des médias sociaux suggérant dans un tweet que Matsui n’avait probablement jamais fait les courses lui-même. Un autre commentateur a tweeté que la tragédie du Japon était d’avoir des politiciens comme le Premier ministre Shinzo Abe et le Vice-Premier ministre Taro Aso, qui, selon eux, ne savaient rien de la vie quotidienne.

«Est-ce qu’il croit que (les clients, NDLR) aiment prendre leur temps? Ils pensent aux menus et aux prix», commentait un autre.

D’autres internautes approuvaient toutefois le maire. «C’est vrai. Les femmes âgées en particulier sont toujours en train de bavarder, sans se soucier des courses» qu’elles sont en train de faire, estimait l’un d’eux.

La société nippone conserve une représentation traditionnelle des rapports hommes-femmes, étant majoritairement vues comme responsables des tâches ménagères et de l’éducation des enfants, quand bien même elles exercent une activité professionnelle.

Le Japon était classé 121e sur 153 pays dans l’indice 2020 des inégalités entre les sexes du Forum économique mondial.

Un nouveau foyer de contamination découvert sur un navire à quai à Nagasaki

Plus de 90 membres d’équipage du navire de croisière italien Costa Atlantica, en escale technique dans le port japonais de Nagasaki, sont infectés par le coronavirus, ont dit vendredi des représentants.

Les autorités japonaises s’activent pour effectuer le dépistage d’environ 290 des 623 membres d’équipage présents à bord, après que l’un d’eux a été confirmé cette semaine porteur du coronavirus. Le navire ne transporte aucun passager.

Le risque d’un nouveau foyer de contamination dans un navire de croisière intervient deux mois après celui du Diamond Princess, en quarantaine dans le port japonais de Yokohama, où plus de 700 personnes ont été diagnostiquées porteuses du virus.

Le japon craint la saturation du système sanitaire du pays

Les experts s’inquiètent des centaines de cas de Covid-19 à présent détectés quotidiennement dans l’archipel.

Si la pandémie reste au Japon bien en-deçà des niveaux atteints par les pays européens les plus touchés et les Etats-Unis, le pays comptabilise désormais le nombre de cas le plus élevé en Asie après la Chine et l’Inde.

Le dernier bilan du ministère de la Santé a fait état de 328 décès sur 12,429 cas dans l’archipel depuis le début de la crise, près de 600 cas de plus que 24 heures auparavant.

Le pays est soumis depuis quelques jours à un état d’urgence couvrant tout le territoire jusqu’au 6 mai, après avoir été d’abord limité à sept régions. Les Japonais sont notamment appelés à pratiquer le télétravail, à rester le plus possible chez eux et ne pas faire de course plus de deux fois par semaine afin de réduire les contacts de 70 à 80%.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Tamim et MBS en course pour l'organisation des Jeux asiatiques 2030

Article suivant

Biden pense que Trump va essayer de reporter l'élection présidentielle

Derniers articles de Câbles

33 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap