Logiciel espion Pegasus : les États-Unis blacklistent l’entreprise israélienne NSO Group

Start

NSO Group, l’entreprise israélienne qui fournit des logiciels espions vient d’être blacklistée par les Etats-unis. «NSO Group a été ajoutée à la liste des entités qui développent des spywares dont le but de cibler de manière malveillante des représentants gouvernementaux, des journalistes, des hommes d’affaires, des militants, des universitaires et des employés d’ambassade», indique un communiqué du département américain du Commerce.

Le Bureau de l’industrie et de la sécurité (BIS) du Département du Commerce américain a publié ce mercredi un communiqué annonçant l’entrée en vigueur d’une nouvelle réglementation plaçant quatre sociétés étrangères à la liste des entités accusées d’atteinte à la sécurité et aux intérêts nationaux. Les quatre entités sont situées en Israël, en Russie et à Singapour.

Pour Israël, il s’agit de la société NSO Group qui fournissait le logicile espion Pegasus et de Candiru une autre firme connue pour piraté Apple. Le département de commerce américain justifie sa décision sur la base de preuves que ces entités ont développé et fourni des logiciels espions à des gouvernements étrangers.

Le communiqué indique que les outils des logiciels espions en question ont été utilisés «pour cibler de manière malveillante des responsables gouvernementaux, des journalistes, des hommes d’affaires , des militants, des universitaires et des employés des ambassades.»

« Les États-Unis se sont engagés à utiliser de manière agressive les contrôles à l’exportation pour tenir pour responsables les entreprises qui développent, commercialisent ou utilisent des technologies pour mener des activités malveillantes qui menacent la cybersécurité des membres de la société civile, des dissidents, des représentants du gouvernement et des organisations ici et à l’étranger », a déclaré la secrétaire au Commerce Gina M. Raimondo.

Israël informée à la dernière minute

Selon des officiels israéliens, l’administration Biden n’a notifié gouvernement Bennett de sa décision de blacklister NSO Group qu’une heure avant son annonce aux médias. Et afin de prévenir tout incident diplomatique, le Département d’Etats américain a assuré qu’il ne prendra pas des mesures contre les Israéliens.

NSO Group et Candiru

Le groupe NSO est la plus grande entreprise de cyber-espionnage en Israël, évaluée à plus d’un milliard de dollars, et spécialisée dans le piratage de téléphones portables. Quand à Candiru, c’est une jeune entreprise spécialisée dans le piratage informatique. Au fil des années, d’innombrables enquêtes, menées par le Pegasus Project, ont été publiées sur NSO en particulier et sur l’utilisation abusive de ses logiciels espions.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.