fbpx

Le leader nord-coréen Kim Jong-un serait réapparu en public

Start

Selon les médias coréens, Kim Jong-un aurait assisté à une cérémonie marquant l’achèvement d’une usine d’engrais à Sunchon, dans la province du Phyong-an du Sud. L’état de santé du dirigeant nord-coréen suscitait les rumeurs les plus folles depuis plus de vingt jours et sa dernière apparition devant les caméras.

Kim Jong Un a participé à l’inauguration d’une usine d’engrais vendredi, a indiqué l’agence de presse KCNA, le média officiel faisant part de la première apparition publique du dirigeant nord-coréen après des semaines de rumeurs sur sa santé. 

«Le dirigeant suprême Kim Jong Un coupe le ruban pour l’inauguration de l’usine d’engrais phosphatés de Sunchon», indique une dépêche de KCNA. Il «a assisté à la cérémonie», et «tous les participants ont lancé des hourrah!» quand il est apparu, a-t-elle ajouté. Kim a également visité l’usine, et a été «informé sur le processus de production», a encore indiqué KCNA.

Le journaliste Martyn Williams, a relayé sur Twitter un enregistrement audio de la Korean Central Radio, la radio officielle de l’Etat. Aucune image n’a en revanche encore été diffusée. «La réapparition de Kim Jong Un a été au centre des informations de 6 heures sur la radio centrale coréenne. Voici le meilleur enregistrement que j’ai obtenu (avec une vidéo noire parce que Twitter ne me permet pas de télécharger uniquement de l’audio)» a-t-il tweeté.

Le leader nord-coréen n’était pas apparu en public depuis qu’il avait présidé une réunion du Politburo le 11 avril. Le lendemain, les médias officiels avaient affirmé qu’il inspectait des avions de chasse sur une base militaire.

Les interrogations sur l’état de santé de Kim Jong Un se sont multipliées depuis son absence remarquée aux célébrations du 15 avril. Cette journée est la plus importante du calendrier politique nord-coréen car tout le pays commémore alors la naissance du fondateur du régime, Kim Il Sung, son grand-père.

Minimisant les rumeurs, le conseiller spécial à la sécurité nationale du président sud-coréen Moon Jae-in avait assuré le 26 avril que Kim Jong Un était «vivant et en bonne santé».

Daily NK, un média en ligne géré essentiellement par des Nord-Coréens ayant fait défection, avait plus tard affirmé que le dirigeant nord-coréen avait été opéré en avril pour des problèmes cardio-vasculaires dus à son « tabagisme excessif » et à son embonpoint, et qu’il était en convalescence dans une villa de la province de Pyongan du Nord, rappelle l’AFP.

La chaîne CNN, citant un responsable américain, avait rapporté de son côté que Washington « étudi (ait) des informations » selon lesquelles Kim Jong Un était « en danger grave après une opération chirurgicale ». L’âge du dirigeant, tenu secret, est évalué à environ 36 ans.

Avec Reuters et AFP

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.