fbpx
/

Donald Trump signe la nouvelle stratégie cybernétique américaine contre les adversaires étrangers

Start

L’administration Trump a annoncé jeudi soir que les Etats-Unis agiraient désormais officiellement pour dissuader et répondre aux cyberattaques par des actions offensives contre des adversaires étrangers.

La nouvelle stratégie cybernétique des États-Unis, signée par le président Trump, marque l’adoption par le gouvernement fédéral d’une approche plus agressive face aux cybermenaces présentées de par le monde, rapporte le site américain The Hill.

L’administration Trump a fait l’objet de critiques pour ne pas en faire assez pour décourager les cyberattaques contre les États-Unis, en particulier après celles qui ont eu lieu lors des présidentielles de 2016.

Pourtant, des responsables de l’administration ont récemment émis des avertissements de cyber-menaces de la part de pays tels que la Russie, l’Iran, la Corée du Nord et la Chine. Facebook, Twitter et Google ont également récemment supprimé des comptes soupçonnés d’être liés à une campagne de désinformation soutenue par le gouvernement iranien.

Le conseiller à la sécurité nationale, John Bolton, a déclaré que ces actions font partie d’une stratégie de dissuasion globale : lancer des cyberattaques contre des acteurs d’autres pays en vue d’empêcher ces adversaires d’attaquer les Etats-Unis en premier.

Bolton a également confirmé que le président Trump avait signé il y a quelques semaines une mesure annulant une directive de l’ère Obama sur la manière dont les cyberattaques contre d’autres pays sont menées. Cette directive exigeait que plusieurs agences interviennent dans la décision de lancer des attaques contre d’autres pays. Ce n’est désormais plus le cas aujourd’hui.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.