fbpx

Brèves. Journée mondiale de la liberté de la presse, multiplication des menaces à l’encontre des journalistes

Partager

La liberté de la presse est en mauvaise santé dans un nombre record de pays, selon le dernier bilan annuel, qui met en garde contre les menaces croissantes que la désinformation, la propagande et l’intelligence artificielle font peser sur le journalisme.

Le Classement mondial de la liberté de la presse a révélé un glissement choquant, avec un nombre sans précédent de 31 pays considérés comme étant dans une «situation très grave», contre 21 il y a tout juste deux ans.

Selon le Comité pour la protection des journalistes, le nombre de journalistes emprisonnés dans le monde a atteint son plus haut niveau depuis 30 ans à la fin de l’année dernière, et une mise à jour du classement mondial de la liberté de la presse par Reporters sans frontières a révélé que les journalistes travaillent dans des environnements médiocres dans sept pays sur dix.

- Advertisement -