L’ambassadeur des Etats-Unis Dwight L. Bush quitte le Royaume le jour du #InaugurationDay

L’ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, M. Dwight L. Bush, a quitter le Royaume le jour de l’investiture du Président élu Donald Trump.

Les ambassadeurs nommés par le président américain Barack Obama, notamment M. Dwight L. Bush, ont été sommé de quitter leur post avant l’investiture de Donald Trump, une décision prise par l’équipe de transition du nouveau président.

Donald Trump rompt ainsi avec la tradition qui permet aux ambassadeurs de rester plus longtemps dans le pays où ils se trouvent, notamment pour permettre à leurs enfants de terminer l’année scolaire. Un document du ministère américain des Affaires étrangères ajoute que le nouveau président n’a autorisé « aucune exception ».

Décision rare
Cette décision concerne des ambassadeurs situés dans des pays stratégiques, outres le Maroc, la Belgique, l’Allemagne, la Grande Bretagne et le Canada. Les États-Unis pourraient d’ailleurs ne pas envoyer de nouveau représentant diplomatique avant plusieurs mois.

Dwight L. Bush a eu droit à des adieux chaleureux

L’ancien ambassadeur du Maroc s’étant investit personnellement dans plusieurs projets associatifs, culturels, éducatifs et sportif , a eu droit à des adieux chaleureux durant ses dernières semaines au Maroc et le jour de son départ.
Pour rappel, S.M. le Roi Mohammed VI a décoré M. Dwight L. Bush du Wissam Alaoui de première classe (Grand Officier).

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Corps diplomatique

Allez en Haut de la page