Israël : Deux marocains aux prises du second tour des élections du Parti Travailliste

Dans quelques jours, le 10 juillet exactement, s’affronteront deux ténors marocains au deuxième tour des élections du Parti Travailliste israélien pour désigner qui dirigera la formation politique de Yitzhak Rabin et Shimon Peres. Deux hommes politiques d’origine marocaine, Amir Peretz et Avi Gabbay, briguent ce poste tant convoité. Le vainqueur conduira l’opposition israélienne jusqu’aux élections législatives et confrontera l’actuel premier ministre Benyamin Netanyahu dans un duel qui s’annonce acharné.

Amir Peretz reçu par le Roi Mohammed VI le 27 février 2006 au Palais royal de Fès

Amir Peretz, 65 ans, part favori dans cette course. Ancien ministre de la Défense dans le gouvernement d’Ehud Olmert, il dirige déjà le parti travailliste israélien en 2005 à la suite de sa victoire face au monument Shimon Peres. Evénement qui avait constitué à l’époque un véritable séisme en Israël. En effet, pour la première fois dans l’histoire de l’Etat hébreux, un «non-Européen» et «non-aristocrate» dirigeait le parti. Aujourd’hui, plus aucun suspense : pas d’Européen au second tour des élections du parti travailliste israélien, un autre précédent historique.
Amir Peretz affrontera lundi un autre “marocain”, Avi Gabbay, ancien ministre de la protection de l’Environnement dans le gouvernement de Netanyahu duquel il a démissionné en 2016 suite à la nomination de l’extrémiste Avigdor Liebermann en qualité de ministre de la Défense.

Netanyahu devrait commencer à s’inquiéter

Amir Peretz, ancien parachutiste de Tsahal lors de la guerre de 1973, se voit déjà patron du parti travailliste en lançant à l’actuel premier ministre : «Netanyahou devrait commencer à s’inquiéter» ! Ce natif du Maroc a en effet de fortes chances de l’emporter, jouissant d’une grande popularité et sympathie auprès de la communauté sépharade et des juifs d’Orient.

Amir Peretz et Avi Gabbay en tête du premier tour des primaires du Parti Travailliste

Mais c’est sans compter sur l’étoile montante du parti, Avi Gabbay, qui a eu le courage, l’année dernière, de claquer la porte du gouvernement Netanyahu et qui jure par tous les Dieux qu’il a la capacité de faire tomber ce dernier de son piédestal.

Avi Gabbay, dont les parents, marocains, ont quitté tôt le Maroc pour Israël, est ancien agent du renseignement dans l’armée israélienne. Titulaire d’un MBA de l’Université hébraïque de Jérusalem occupée, il a occupé les fonctions de P.-D.G. de Bezeq International, le premier fournisseur de télécommunications et d’Internet en Israël, considéré comme le leader sur le marché des solutions de communication complètes impliquant Internet, téléphonie, services de cloud computing et les solutions de sécurité. Parmi ses clients de premier ordre, l’armée israélienne et les services de renseignement extérieur et intérieur, Mossad et Shin Bet.

Abdellah El Hattach

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Géopolitique

Allez en Haut de la page