Twittoma, vivier de prédilection de Mostafa Terrab

Si vous êtes actifs sur Twitter, vous avez alors toutes vos chances de vous faire recruter par le Tycoon des engrais phosphatés, Mostafa Terrab. Ce n’est pas pour rien que le Groupe OCP et son dirigeant jouissent d’une excellente image sur Twitter, réputé pourtant être le plus compliqué et le plus risqué des réseaux sociaux.

Deux figures de la Twittoma (l’acronyme qui désigne la communauté marocaine sur twitter), ont rejoint cet été les rangs de l’OCP. Il s’agit de Nadia Lamlili, ancienne journaliste de Jeune Afrique, qui est venue étoffer la très compliquée direction de communication du Groupe. Sa maîtrise de l’écosystème médiatique marocain et son expérience réussie à Jeune Afrique font d’elle le profile idoine pour relayer et renforcer la communication à l’international du premier producteur de phosphate au monde.

 

Le second twitto à rejoindre le navire est Ghali Benssouda, un des plus jeunes hyperactifs de la twittoma durant le printemps arabe. Citoyen engagé, il était président du bureau parisien de Cap Démocratie Maroc (Capdema), alors qu’il poursuivait encore ses études en grande école de commerce. Il sera d’ailleurs lauréat du prix Espoir Tizi 2014 dans la catégorie action politique.

Mais le coup de génie de Mostafa Terrab était le recrutement d’une icône de la Twittoma, connu sous l’alias larbi.org. Larbi El Hilali, ingénieur informaticien, doté d’une belle plume et d’une capacité de production exceptionnelle, quittera en avril 2012 son confortable job dans la région parisienne pour le poste, très particulier, de chargé de mission en développement durable à l’OCP. Il pilotera entre autres le projet OCP Skills avant d’être nommé récemment Directeur Général de la 1337 School, une école spécialisée dans le codage informatique fondée par OCP. Première du genre au Maroc et avec un rayonnement africain, 1337 school est dotée de deux campus, le premier à Khouribga et le deuxième à Benguerir. L’école est entièrement gratuite, ouverte 24h/24 7j/7 et accessible à tous les jeunes sans pré-requis de diplôme, ou de connaissance en informatique.

Répartition du volume des mentions du Groupe OCP et son Président par canal de diffusion – Source UBERAL Social Listening
Sentiment des mentions du Groupe OCP et son Président par canal de diffusion – Source UBERAL Social Listening

Facebook, Terrab ne sait pas faire

En investissant dans des stars de la Twittoma, Mostafa Terrab a réussi à préserver indirectement sa réputation et la réputation de son groupe mais également à renforcer le contenu de marque OCP auprès de la presse nationale et internationale et auprès de ses partenaires et à booster la marque employeur auprès des HighPo marocains et africains.

D’ailleurs, The Atlantic Dialogues Emerging Leaders Program, #ADEL2018, qui réuni annuellement des jeunes de tout le continent, se transforme en un festival de likes, de commentaires positifs et de retweets de la moindre phrase du PDG, qui laisse tomber à cette occasion sa cravate et sa réserve naturelle.

Cependant, Mostafa Terrab est ses équipes ont définitivement tourné le dos à Facebook. Un écosystème où la langue dominante est l’arabe, talon d’Achille de la communication du Groupe et où l’OCP et le phosphate constituent un sujet qui déchaine les passions et les commentaires en boucle des acteurs politiques, des leaders d’opinion, des grévistes et des jeunes chômeurs.

Méthode Kadiri vs El Habti

Alors que l’ancien Secrétaire Général et bras droit de Mostafa Terrab, Mohamed El Kadiri, privilégiait la discrétion, la rareté et la prudence, son successeur, le jeune Hicham El Habti a opté pour l’agressivité du volume. Depuis sa nomination début 2019, toutes les activités du groupe font systématiquement objet de communiqués de presse en trois langues, que l’ensemble des supports nationaux relaient mécaniquement. Une stratégie efficace qui vise à minimiser l’impact du bad buzz en le noyant dans le flux continu des communiqués de presse. Et ça fonctionne plutôt bien, il suffit d’analyser les retombées de l’incident de l’usine de Safi et l’alerte de Green peace sur le dioxyde de soufre.

Nawfal Laarabi

Nawfal Laarabi

Intelligence analyst at UBERAL
Social media strategist / Intelligence analyst. 20 années d’expérience professionnelle au Maroc / Spécialisé dans l’accompagnement des organisations dans la mise en place de stratégies de communication d’influence.
Nawfal Laarabi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Off The Record

Allez en Haut de la page
34 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap