Karim El Aynaoui

Le FMI et le Policy Center for the New South se penchent sur les défis de l’emploi en Afrique du Nord en temps de Covid-19

Le think tank marocain Policy Center for the New South et le Fonds Monétaire International (FMI), organisent conjointement un webinaire autour de l’impact du Coronavirus sur l’employabilité de la jeunesse en Afrique du Nord. Le débat sera diffusé sur les pages Facebook, Twitter et YouTube du Policy Center le jeudi 4 juin 2020 à partir de 13 :00 GMT+1.

Si la pandémie actuelle a un impact sans précédent sur les sociétés mais encore difficile à évaluer parfaitement, il est clair que les jeunes, comme le prédit l’Organisation International du Travail (OIT), seront parmi les plus touchés sur les plans économique et social, affirme le Policy Center for the New South et le Fonds Monétaire International, co-organisateur du Webinaire.

Manque de stages et d’opportunités d’emploi pour les diplômés et incapacité de travailler pour ceux qui opèrent dans l’informel, le coronavirus réécrit déjà l’avenir d’une génération de jeunes en redessinant la vie en société et l’accès à des secteurs tel que la santé, l’éducation et l’emploi, souligne le think tank marocain.

Ce webinaire qui sera diffusé entre autre sur la chaine Youtube du Policy Center, sera l’occasion de débattre avec des invités de renom :

  • Jihad Azour, Directeur du département Moyen-Orient, Afrique du Nord et Asie centrale du FMI),
  • Karim El Aynaoui, Président, Policy Center for the New South,
  • Nour Kaabi, Directrice exécutive, Jamaity Tunisie,
  • Modératrice : Touria Benlafkih, Fondatrice et PDG de EMPEOPLE

Les discussions seront structurées selon deux angles d’analyse :

  1. Recenser les impacts sociaux économiques du Covid-19 sur la jeunesse en Afrique du Nord;
  2. Identifier les réformes à entreprendre, notamment dans les secteurs de l’emploi et de l’éducation.

Arcadia, l’astrolabe des décideurs pour un âge d’or des matières premières en Afrique

Les richesses naturelles exceptionnelles de l’Afrique, sources de convoitises diverses, ont longtemps constitué une malédiction politique, économique et sociale pour les populations du continent. Dans un de ses rapports publié en 2013, le Banque Africaine de Développement affirme que les gouvernements africains pourraient transformer les échecs relatifs à l’exploitation des ressources naturelles, en opportunités extraordinaires de développement, s’ils étaient mieux informés de leurs vraies valeurs et s’ils bénéficiaient d’une aide pour faire face à la complexité de la négociation des contrats entre autres avec les entreprises privées.

C’est dans ce sens que le think tank, Policy Center for The South, a fait appel à des experts internationaux pour produire, en 2016, ARCADIA, le premier rapport sur les matières premières dédié au continent africain. Depuis, Policy Center, sous la direction de Karim El Aynaoui, édite annuellement des mises à jour de ce rapport qui s’est imposé comme un outil scientifique stratégique pour mieux appréhender les défis du développement économique et sociale dans le continent qui passera indéniablement par une bonne gestion de ses ressources et richesses naturelles.

Lire ici

Karim EL Aynaoui hisse l’ex OCP Policy Center, de la 16ème à la 8ème place dans la zone MENA, en 4 ans

Année après année, le Policy center for the New South, l’ex OCP Policy Center, s’impose dans la région Mena comme un centre de réflexion et de production d’études et d’analyses de premier plan. Rigueur, sérieux, ouverture et liberté sans autant de qualificatifs qui ont permis à ce think tank de se hisser à la 8ème place du « 2018 Global Go-To Think Tanks Index », publié annuellement par the Lauder Institute of Pensylvania University.

Lire ici

#MaMoForum – Comment le Maroc est devenu l’oasis agricole de l’Afrique

/

En marge de la 3ème édition du Panel Malabo Montpellier tenue dans les nouveaux locaux du Policy Center For the New South, ex-OCP Policy Center, Karim El Aynaoui, directeur général du centre de réflexion et membre du Panel Malabo, a défendu dans un article publié sur CNBC Africa, la stratégie marocaine en matière de contrôle et de gestion de l’eau qui fait du Maroc une oasis d’agriculture africaine.

Lire ici