fbpx

Safir prend la tête de la CDG, Boutayeb le Crédit Agricole du Maroc

Start

Ces dernières heures, des rumeurs se sont répandues laissait entendre qu’il y aurait des nominations importantes d’horizons différents. Une liste de Walid et de Gouverneurs a même fait le tour des réseaux sociaux. Ce mercredi après-midi, le Roi Mohammed VI a présidé un Conseil ministériel qui a donné lieu à deux surprises de taille notamment : la nomination de Khalid Safir à la tête de la CDG et Nourredine Boutayeb à la présidence du directoire du Crédit Agricole du Maroc.

La dépêche de la MAP vient de tomber, confirmant les informations de la tenue d’un Conseil ministériel présidé par le Roi Mohammed VI.

«Le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, a présidé, mercredi au Palais Royal à Rabat, un Conseil des ministres au cours duquel il a été procédé à l’adoption de deux projets de loi-cadre, d’un projet de loi, de deux projets de décret et d’une série de conventions internationales» annonce la MAP.

 

L’ordre du jour du Conseil ministériel comprenait des nominations de dirigeants d’établissements publiques stratégiques, notamment la CDG, le Crédit Agricole du Maroc, l’Agence nationale des eaux et forêts.

Khalid Safir, l’un des hauts cadres de l’Etat qui fait l’unanimité sur ses qualités professionnelles et humaines, quitte son poste de Wali, Directeur Général des Collectivités Locales et prend les rênes de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG).

M. Safir remplace Abdellatif Zaghnoun qui se voit charger de la Direction générale de l’Agence Nationale de Gestion Stratégique des Participations de l’Etat et de suivi des performances des établissements et entreprises publics.

Mais ce qui constitue la plus grande surprise de cette vague de nomination est le départ de M. Tariq Sijilmassi, l’un des piliers du secteur agricole du Royaume. Il cède sa place à un commis de l’Etat, qui au même titre que Khalid Safir, a marqué son passage au ministère de l’Intérieur, par sa discrétion, son efficacité et ses valeurs humaines.

Une autre surprise a caractérisé cette série de nominations. Il s’agit du remplacement du Directeur général de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations, AMDIE, Youssef El Bari. Son successeur n’est autre que son collègue au ministère de l’industrie, Ali Seddiki, Directeur Général de l’Investissement et du Climat des Affaires.

Abdeladim El Hafi jette enfin l’éponge

Abdeladim El Hafi, l’indéboulonnable Haut-commissaire aux Eaux et forêts est enfin officiellement en retraite. En effet, le Souverain a approuvé aujourd’hui la nomination de Abderrahim Houmy, Directeur général de la toute nouvelle Agence nationale des eaux et forêts.

Déclaré, à mainte reprises, sur la touche, M. El Hafi, s’est maintenu durant plusieurs mois à son poste en raison du retard pris pour l’activation de ladite Agence.

Abderrahim Houmy avait déclaré, février dernier, que la nomination d’un directeur général de l’agence supprimera automatiquement le poste du Haut-commissaire aux Eaux et forêts.

Le projet de loi portant création de l’Agence nationale des eaux et forêts a été approuvé par le Conseil des gouvernent le 12 mai 2021. Elle a pour mission l’exécution de la politique gouvernementale en matière de gestion des espaces forestiers et de lutte contre la désertification, et la définition des règles de création et de gestion des réserves et parcs nationaux.

Remaniement ministeriel en perspective

Tout porte à croire que la contre-performance de la coalition gouvernementale depuis son installation en octobre 2021, sera sanctionnée par un remaniement ministériel d’envergure dans la rentrée. Le premier ministre qui devrait faire les frais de ce remaniement serait Abdellatif Ouahbi. Ses gaffes à répétitions et son incapacité à coordonner et supporter les ministres de sa formation politique vont probablement lui être fatale pour sa carrière politique.

Cette vague de nominations approuvée par le souverain ce mercredi, constituerait un avant goût de ce qui attend les ministres transparents du gouvernement Akhannouch. Plusieurs pacseront des vacances plutôt agités.

Nawfal Laarabi

Nawfal Laarabi

Intelligence analyst at UBERAL
Intelligence analyst. Reputation and influence Strategist 20 années d’expérience professionnelle au Maroc / Spécialisé dans l’accompagnement des organisations dans la mise en place de stratégies de communication d’influence.
Nawfal Laarabi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.