Pénurie de frites McDonald’s au Japon

Start

Les japonais devront se contenter d’une petite portion de frites McDonald’s pour le mois à venir, après que la chaîne de restauration rapide a déclaré qu’elle limitait à nouveau les portions en raison des perturbations de la chaîne d’approvisionnement attribuable à la pandémie de Covid-19.

McDonald’s Holdings Co. Japon, a déclaré vendredi dans un communiqué que l’impact des dégâts causés par les inondations dans le port de Vancouver et d’autres perturbations depuis l’année dernière retarderaient une expédition prévue de pommes de terre en provenance d’Amérique du Nord.

Des images d’un reportage de la télévision locale ont montré des clients formant de longues files d’attente dans l’un des magasins de Tokyo pour obtenir leurs dernières commandes de frites en grande quantité avant l’entrée en vigueur du rationnement.

McDonald’s au Japon s’approvisionne en pommes de terre aux États-Unis, où les cas d’Omicron se sont multipliés, tandis que les inondations dans un port de Vancouver au Canada ont perturbé le réseau logistique.

En conséquence, McDonald’s a déclaré qu’à partir de dimanche, elle ne vendrait que des portions de frites de petite taille pendant environ un mois «afin de s’assurer que nous disposons d’un stock suffisant et que nos clients peuvent déguster les frites McDonald’s sans interruption».

La chaîne de restauration rapide a pris la même mesure pendant une semaine à la fin du mois de décembre dernier dans ses quelque 2 900 succursales au Japon.

Le transitaire américain Flexport Inc à la rescousse

Le transitaire américain Flexport Inc. va envoyer trois avions chargés de pommes de terre vers le Japon, où une pénurie de patates a poussé les McDonald’s du pays à rationner les frites.

«Flexport vient de signer un contrat pour le transport de trois 747 chargés de pommes de terre vers le Japon pour faire face à la pénurie de frites», a déclaré le président-directeur général Ryan Petersen dans un tweet, sans fournir de détails. M. Petersen a déclaré dans un message la semaine dernière qu’il avait été informé de la lutte de McDonald’s contre la pénurie de frites dans le pays.

La pénurie ne se limite pas au Japon. À New York, l’emblématique établissement de burgers J.G. Melon a déclaré dans un post Instagram la semaine dernière qu’il suspendait la vente de ses frites cottage en raison de problèmes de chaîne d’approvisionnement. L’écoulement des produits, du fromage frais aux filets de poulet, a également été mis à mal.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.