fbpx

L’exode des Big Tech vers le Texas continue, après HP et Tesla, Oracle quittera la Silicon Valley pour s’installer à Austin

Start

Le fabricant américain de logiciels Oracle a annoncé vendredi son départ de la Silicon Valley avec le transfert de son siège à Austin, au Texas.

«Oracle met en œuvre une politique de lieu de travail des employés plus flexible et a changé son siège social de Redwood City, en Californie, à Austin, au Texas», a écrit Oracle dans son rapport trimestriel à la SEC. «Nous pensons que ces changements positionnent le mieux Oracle pour la croissance et offrent à notre personnel plus de flexibilité quant à l’endroit et la manière dont ils travaillent.

La société continuera à maintenir un bureau à son ancien siège social à Redwood City, en Californie, et dans d’autres bureaux à travers le pays. Oracle compte 135 000 employés.

Plusieurs autres entreprises de la Silicon Valley ont annoncé récemment leur intention de quitter la région, où les taxes et les coûts opérationnels sont plus élevés que dans d’autres Etats, en profitant des possibilités offertes par le télétravail, qui s’est fortement développé avec la pandémie de coronavirus.

Hewlett-Packard Enterprise et Tesla ont ainsi annoncé le transfert de leur siège au Texas ces derniers jours.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.