fbpx

Karim Hajji et Moulay Hafid Elalamy à la CCI : Le Soft Power économique Marocain en action

Partager

La Chambre de commerce internationale Maroc (CCI Maroc) s’apprête à entrer dans une nouvelle ère de dynamisme sous la présidence fraîchement élue de Karim Hajji.

Désigné lors du dernier Conseil d’administration à Casablanca, Hajji succède à l’honorable homme d’État et ancien Ministre des Finances, Mohamed Berrada, inaugurant ainsi une phase prometteuse pour l’institution.

Cette nomination intervient quinze jours après l’élection marquante du magnat Moulay Hafid Elalamy au Conseil exécutif de la Chambre de commerce internationale (CCI), faisant de lui le premier Marocain à décrocher une place parmi les décideurs de l’organisation au niveau global. Ensemble, ces événements illustrent le soft power économique marocain en pleine action, propulsant le pays vers de nouveaux horizons d’influence et de croissance.

La transition de la présidence de Mohamed Berrada à Karim Hajji à la tête de la très influente Chambre de commerce internationale Maroc s’annonce sous les meilleurs auspices. M. Berrada, commis de l’État, grand défenseur du Royaume et de ses institutions, ayant instauré une ère de dynamisme et de rigueur, laisse derrière lui un héritage solide. M. Hajji, avec sa riche expérience et sa capacité à naviguer dans divers secteurs économiques, est prêt à prendre les rênes et à amplifier les succès de son prédécesseur

Karim Hajji est une figure de proue du secteur financier marocain. En tant qu’ancien Directeur Général de la Bourse de Casablanca, il a orchestré des réformes majeures, propulsant le marché financier marocain vers une transparence accrue et une attractivité sans précédent pour les investissements étrangers. Son leadership a permis à la bourse de devenir un acteur incontournable sur la scène financière africaine.

Actuellement, Karim Hajji est Conseiller de Farid Bennis, Président des laboratoires Laprophan, un groupe pharmaceutique de premier plan au Maroc. Son rôle et son emprunte chez Laprophan témoignent de sa capacité à s’adapter et à exceller dans divers secteurs de l’économie marocaine.

Avant de diriger et transformer la Bourse de Casablanca, Karim Hajji a occupé le poste de Président d’Atlas Capital Group, une banque d’investissement indépendante qu’il a fondée en 1999, active dans la Corporate finance et la gestion d’actifs. M. Hajji qui avait entamé sa vie professionnelle par une carrière internationale de 8 ans chez Eli Lilly and Co aux Etats-Unis, en Italie et en Suisse, a rejoint en 1990 le Groupe ONA ( Actuellement Al-Mada), le plus important conglomérat au Maroc et ce, en tant que Conseiller du Président de l’époque.

Un architecte de l’intégration financière africaine

Au-delà de son influence au Maroc, Hajji a présidé l’Association des Bourses africaines (ASEA), où il a œuvré à l’intégration des marchés financiers du continent. Son approche inclusive et sereine et ses grandes qualités d’écoute et de négociation ont favorisé une coopération sans précédent entre les bourses africaines, stimulant les échanges et attirant des capitaux internationaux.

Bilan de Karim Hajji à la tête de la Bourse de Casablanca

Le bilan de Karim Hajji à la tête de la Bourse de Casablanca montre une période de transformation significative, marquée par une sécurisation accrue des systèmes, une diversification des produits et services, et un renforcement de la position régionale et internationale de la Bourse. Le programme Elite, en particulier, a été une initiative clé pour surmonter les réticences des entreprises familiales et dynamiser le marché.

DomainesRéalisations
Contexte et Défis– Prise de fonction en avril 2009
– Reconstitution d’une équipe de direction
– Restauration de la crédibilité après un incident informatique
– Sécurisation du système d’information
– Dynamisation du marché avec de nouveaux produits et services
Systèmes d’information– Niveau de disponibilité de 100% sur les cinq dernières années
– Sécurité aux standards internationaux
Enrichissement de l’offre– Nouveaux compartiments pour PME et investisseurs qualifiés
– Cotation de fonds et négociation d’instruments non cotés
– Collaboration avec le régulateur pour lever les freins à la cotation de fonds indiciels et immobiliers
Programme Elite– Partenariat avec le London Stock Exchange Group
– Renforcement des capacités des PME
– 12 cohortes entre le Maroc et l’Afrique de l’Ouest
– Plus de 120 entreprises intégrées au programme
– Plusieurs entreprises en cours d’introduction en Bourse
Initiatives pour les investisseurs– Développement du «e-learning» en français et en arabe
– Organisation des «championnats de la Bourse»
– Lancement d’une application mobile
– Séminaires thématiques
– Partenariats avec des universités pour promouvoir la culture boursière
Rayonnement international– Adhésion à la Fédération mondiale des bourses (WFE) en 2011
– Organisation de la Conférence des Bourses africaines en 2012
– Projets de rapprochement avec d’autres marchés africains
– Amélioration de la visibilité des émetteurs à travers les «Morocco Capital Market Days»
Performances financières– Aucun exercice déficitaire malgré les crises
– Augmentation des fonds propres de 510 MDH en 2008 à plus de 700 MDH en 2019
– Diversification des revenus pour augmenter la résilience face aux crises
Démutualisation et Technologie– Mise en place d’un nouveau cahier des charges
– Transformation en groupe boursier intégrant marché cash, dérivés, CCP
– Développement d’une solution de compensation propre face aux défis d’acquisition coûteuse et légale

CCI – Maroc : Un conseil d’Administration Prestigieux

La Chambre de Commerce Internationale (CCI) – Maroc, affiliée à la Chambre de Commerce Internationale (ICC), est une institution qui joue un rôle clé dans le développement du commerce international et de l’investissement au Maroc. Elle vise à promouvoir un environnement commercial propice, à encourager les échanges internationaux, et à représenter les intérêts du secteur privé marocain à l’échelle mondiale.

Le Conseil d’administration de la CCI – Maroc est composé de personnalités éminentes du monde des affaires, académiques, et juridiques, apportant une expertise diversifiée et un réseau de contacts influents. On peut en citer : Mostafa Terrab, Président-Directeur Général de l’Office Chérifien des Phosphates (OCP), Brahim Benjelloun-Touimi, Administrateur Directeur Général Délégué de la Bank of Africa (BOA), Ghita Lahlou, Directrice générale de l’Ecole centrale de Casablanca,

Missions de la CCI -Maroc

  • Promotion du Commerce et de l’Investissement : Faciliter les échanges commerciaux et les investissements entre le Maroc et le reste du monde.
  • Appui aux Entreprises : Offrir des services de soutien aux entreprises marocaines pour les aider à se développer à l’international.
  • Développement de Politiques Commerciales : Collaborer avec les autorités pour élaborer des politiques favorisant le commerce et l’investissement.
  • Formation et Information : Fournir des formations spécialisées et des informations actualisées sur le commerce international.

Initiatives et projets

  • Forums et Conférences : Organisation de forums et conférences internationales sur des thèmes économiques et commerciaux pertinents.
  • Comités Spécialisés : Création de comités pour traiter des sujets spécifiques comme l’arbitrage commercial, le commerce numérique, et la propriété intellectuelle.
  • Publications et Études : Diffusion de rapports et études sur les tendances du commerce international et les opportunités pour les entreprises marocaines.

Moulay Hafid Elalamy, un Tycoon au Conseil Exécutif de l’CCI Monde

Moulay Hafid Elalamy, fondateur du groupe Saham, est devenu le premier Marocain à être élu membre du conseil exécutif de la Chambre de commerce internationale (CCI). Le conseil exécutif de l’CCI, composé de 27 membres, a accueilli Elalamy parmi ses cinq nouveaux élus pour un mandat de trois ans à partir du 11 juin 2024. Aux côtés de figures telles que Jitka Haubova (République tchèque), Marcelo Elizondo (Argentine), Mark Nowitz (Afrique du Sud) et Zhang Xiaolun (Chine), Elalamy apportera son expertise pour élaborer et mettre en œuvre la stratégie de l’ICC, tout en supervisant ses affaires financières.

L’ICC, organisation mondiale des entreprises et porte-parole de la communauté des affaires, a pour mission d’encourager les échanges et les investissements internationaux. L’élection de Moulay Hafid Elalamy au conseil exécutif représente une reconnaissance de son parcours et de sa vision stratégique, renforçant ainsi la position du Maroc sur la scène économique mondiale.

Le soft power économique marocain en action

Moulay Hafid Elalamy et Karim Hajji incarnent avec brio le soft power économique marocain. Leur ascension dans les instances dirigeantes de la Chambre de Commerce Internationale ouvre de nouvelles voies de croissance et d’innovation, consolidant ainsi la place du Maroc dans l’arène économique mondiale.

Jour après jour, le Maroc confirme sa détermination à jouer un rôle clé dans le développement économique global, démontrant la force et l’influence de son modèle. Ces réussites, portées par la puissance de ses institutions, doivent tout au leadership visionnaire du Roi Mohammed VI, qui continue de guider le Royaume vers de nouveaux sommets, affirmant son statut d’acteur incontournable sur la scène internationale.

Intelligence analyst. Reputation and influence Strategist
20 années d’expérience professionnelle au Maroc / Spécialisé dans l’accompagnement des organisations dans la mise en place de stratégies de communication d’influence.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

- Advertisement -