Jonathan Harroch recrute un israélien pour le championnat marocain de basketball, une première dans le monde arabe

Start

Le basketteur israélien Mohamed Abu Arisha, ancien joueur de l’équipe nationale israélienne de basket-ball est récemment entré dans l’histoire en devenant le premier joueur israélien recruté par une équipe arabe, a rapporté le journal israélien Israel Hayom mardi. Mohamed Abu Arisha, rejoint le club AMI Basket d’ifrane, qui vient de fusionner avec le leader national du Fitness, City Club, présidée par l’homme d’affaire juif-marocain, Jonathan Harroch.

L’attaquant israélien de 24 ans a signé un contrat d’un an avec l’Association Michlifen Ifrane Basket du Maroc, plus connue sous le nom d’AMI Basket qui évolue en Division Excellence, le championnat national d’élite.

Mohamed Abu Arisha, qui a joué pour l’Hapoel Beersheba dans la Premier League israélienne de basketball ainsi que pour l’équipe nationale israélienne de basket-ball, est à Ifrane depuis plus de deux mois et est considéré comme l’un des principaux joueurs étrangers du championnat marocain, écrit Israel Hayom.

Né dans la ville de Hadera, dans le centre d’Israël, Abu Arisha, qui mesure 2,1 mètres, a joué pour le Wingate Basketball Academy d’Israël, puis pour le Elev8 Sports Academy de Delray Beach, en Floride.

Il a ensuite fréquenté l’université d’État de Jacksonville de 2016 à 18, jouant pour les Jacksonville State Gamecocks. En 2020, il a obtenu une bourse d’études pour le Kentucky Wesleyan College, où il a joué pour les Kentucky Wesleyan Panthers.

Il a joué également pour l’équipe nationale israélienne de basket-ball lors du Championnat d’Europe U20 de la FIBA 2016, avec une moyenne de 5,2 points par match.

Le magnat du fitness au Maroc, Jonathan Harroch, aux commandes

Le recrutement du joueur israélien coïncide avec l’OPA opérée par le magnat du fitness au Maroc, Jonathan Harroch, sur le club de basketball AMI Ifrane.

En effet, au début de la nouvelle année, City Club, leader du fitness au Maroc avec pas moins de 39 salles, a annoncé sa fusion avec AMI Ifrane, une association sportive qui évolue dans la division d’excellence de basketball.

Sur sa page Facebook, le Club de Jonathan Harroch annonce la fusion avec l’association AMI Ifrane, l’adoption d’un nouveau naming de l’équipe de basket «AMI CITY» et l’ambition de remporter la double Coupe et Championnat de la saison 2021 -2022.

«Naissance d’une fusion entre une association sportive de la ville d’IFRANE et le groupe CITY CLUB.Pari réussi pour le Leader du Fitness au Maroc City Club, qui à travers son partenariat public privé avec l’Equipe AMI de Ifrane a su s’imposer et briller sur le terrain du basket-ball marocain dès sa première année face à tous ses adversaires. 6 rencontres 6 victoires, la nouvelle équipe de city club nommée AMI CITY à crée cette équipe sur des bases solides», peut-on lire sur la page Facebook de AMI CITY.

«L’équipe d’IFRANE présidé par Jonathan HARROCH propriétaire du groupe CITY CLUB a pour ambition de gagner la double Coupe et Championnat de la saison 2021 -2022.» promet le nouveau club.

Selon la même source, l’initiative de Jonathan Arroch aurait l’appui de la région de Fès-Meknès ainsi que celui de l’autorité locale et de la Commune d’Ifrane.

Le Maroc normalise à sa manière propre

Il se confirme jour après jour, depuis la signature des Accords d’Abraham fin 2020, que le Maroc gère le tempo de la normalisation des rapports avec Israël et impose sa manière de faire. Pour en assurer la pérennité et ne pas tomber dans le «fake» et le chantage politique c’est à travers les enfants du Royaume de confession hébraïque que ce processus évolue. Sans tapage et dans la discretion et la sérénité que les contacts culturels, sportifs et économiques se font renforçant ainsi l’aura d’un royaume séculaire.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.