fbpx

Crise en Ukraine : Le gouvernement allemand stoppe le gazoduc controversé russe «Nord Stream 2»

Partager

Suite à «l’agression» russe dans l’Est de l’Ukraine, l’Allemagne tire les premières conséquences : Selon les informations du SPIEGEL, le ministère de l’Economie a gelé le processus de certification de Nord Stream 2.

Le gouvernement allemand tire les conséquences de l’escalade dans l’est de l’Ukraine et a stoppé la procédure de certification du gazoduc controversé Nord Stream 2, rapporte le journal allemand Der Spiegel.

«J’ai demandé au ministère fédéral de l’Économie d’entreprendre les démarches administratives nécessaires pour qu’aucune certification du gazoduc ne puisse avoir lieu pour le moment», a déclaré mardi à Berlin le chancelier Olaf Scholz. «Et sans cette certification, Nord Stream 2 ne peut pas être mis en service. Il est clair que la situation doit maintenant être réévaluée et que toutes les questions qui nous préoccupent doivent être prises en compte» a-t-il précisé.

LIRE AUSSI  Politico : L'Égypte accentue la famine à Gaza

Le ministre allemand de l’Economie Robert Habeck a envoyé mardi matin une lettre à l’Agence fédérale des réseaux, dont il dépend, pour lui demander de retirer un certificat initialement positif, décisif pour la certification en suspens du gazoduc russe.

L’attestation, délivrée fin octobre par le gouvernement précédent, concernait la sécurité d’approvisionnement en gaz naturel de l’Allemagne, qui, selon l’avis de l’époque, n’était pas menacée par la mise en service de Nord Stream 2. C’est précisément ce qui n’est plus le cas en raison d’une réévaluation de la situation géostratégique et au vu de l’escalade dans l’est de l’Ukraine, indique désormais le courrier. «Une autorisation sans ce certificat n’est pas possible», indique-t-on dans les milieux ministériels.

Le vice-chancelier Habeck s’était déjà préparé à cette mesure depuis des mois en vue du déploiement de troupes russes à la frontière ukrainienne. Selon SPIEGEL, Habeck n’avait jamais partagé l’avis de l’ancien gouvernement fédéral. Au cours des dernières semaines, il a réussi à convaincre le chancelier Scholz et son partenaire de coalition, le SPD.

Dans les semaines à venir, le ministère fédéral de l’Économie veut désormais examiner en profondeur les conséquences de l’évolution géopolitique et de la situation dans l’est de l’Ukraine sur la sécurité de l’approvisionnement, assure la même source.

L’Allemagne sous perfusion de gaz
Livraisons de gaz naturel à l’Allemagne, en milliards de mètres cubes

Nord Stream 2 est d’une importance considérable pour la Russie – notamment parce qu’il doit acheminer le gaz russe vers l’Allemagne en passant par la mer Baltique et donc par l’Ukraine. Le double tronçon de 1230 kilomètres est certes achevé, mais aucun gaz naturel ne circule encore dans le gazoduc. L’Agence fédérale des réseaux allemande avait suspendu la procédure en novembre dernier et exigé que la société d’exploitation soit organisée selon le droit allemand. La société Nord Stream 2 AG voulait répondre à cette exigence en créant une filiale allemande.

Tags

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

- Advertisement -