fbpx

Coronavirus : le Brésil creuse des milliers de tombes pour anticiper les morts

Start

Les autorités brésiliennes se préparent au pic de la pandémie dans le pays. Rien qu’à Sao Paulo, pas moins de 1.200 tombes ont été creusées.

Dans le cimetière «Vila Formosa» de Sao Paulo, le plus grand d’Amérique latine, une vingtaine de pelleteuses, s’emploient depuis vendredi, dans une course contre la montre, à creuser pas moins de 1.200 tombes.

Pour cela, les autorités ont libéré un nouveau terrain «par précaution», a déclaré l’un des fossoyeurs du service funéraire municipal.

Sao Paulo, qui abrite quelque 12 millions d’habitants, a été la plus durement touchée dans le pays par le coronavirus, avec 643 décès et près de 9000 cas depuis le 26 février, date à laquelle le premier a été enregistré dans le pays.

Le système de santé publique est arrivé à ses limites. Dans plusieurs hôpitaux municipaux les lits de soins intensifs sont presque tous occupés.

La courbe de contamination au Covid-19 a commencé à s’accélérer ces dernières semaines. Le pic de la pandémie dans le pays étant attendu en mai ou juin, selon le ministère brésilien de la Santé.

Le Brésil a enregistré 40.000 cas infecté par le Coronavirus et 2.500 morts.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.