#Le1Facts : le 7 avril 1956, le général Franco rétrocède la zone nord du Maroc

Il y a 61 ans, le 7 avril 1956, près d’un mois après la France (2 mars), le Maroc recouvrait sa souveraineté sur la zone nord occupée par l’Espagne.

#LE1FACTS

#FactCheck- Départ de l’ambassadeur de Jordanie : une décision prise le 8 mars 2017

/

La décision du Royaume de Jordanie de rappeler son ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire accrédité au Maroc, Ali Al Kayed, a été prise par le Conseil des ministres jordanien le 8 mars 2017, soit plusieurs semaines avant le 28ème Sommet arabe qui s’est tenu dans le Royaume hachémite, et 15 jours avant même la visite du Roi Abdallah II à Rabat où il a été reçu avec les honneurs des grands jours, avec dîner d’Etat et parade de la cavalerie de la Garde royale.

Le décret du Conseil des ministres jordanien mettant fin aux fonctions de Ali Al Kayed, daté du 8 mars 2017, précise que de cette décision, qui a reçu la «haute approbation» du souverain hachémite, «prendra effet » le 2 avril 2017. Ce qui signifie, en d’autres termes, que l’ordonnance du gouvernement jordanien n’est pas intervenue en réaction à la non-participation du Roi Mohammed VI au Sommet arabe mais qu’il s’agit, en revanche, d’une simple décision diplomatique administrative de routine.

 

Dans le même décret, on apprend que le gouvernement jordanien a nommé Ibrahim Aouaoudah en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de son pays en Afrique du Sud et Thamer Al Adwane en Malaisie. Le texte stipule également que la Jordanie a approuvé l’accréditation de plusieurs ambassadeurs étrangers à Amman parmi lesquels les nouveaux chefs des missions diplomatiques des Emirats Arabes Unis, du Royaume d’Espagne et de la République des Comores.

Si l’on en croit la presse jordanienne, Ali Al Kayed, le désormais ancien ambassadeur à Rabat, est pressenti pour occuper les mêmes fonctions à Ryadh, en Arabie saoudite.

LE1

#Le1facts : Il y a 105 ans le Maroc passait sous protectorat français

Le 30 mars 1912 était signé Le Traité de Fès qui allait instaurer le Protectorat français sur le Maroc. Par ce Traité, les pouvoirs et prérogatives du Sultan et des vizirs de l’Empire chérifien étaient cédés à la France.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Traité de Fès a été signé par le Sultan du Maroc Moulay Hafid et par le ministre plénipotentiaire représentant la France, Eugène Regnault. Le régime du protectorat durera 44 ans.

 

#LE1Facts

#LE1Facts- 52ème anniversaire des évènements du 23 mars 1965 de Casablanca

Commémoration aujourd’hui du 52ème anniversaire des évènements tragiques du 23 mars 1965 de Casablanca. Une manifestation lycéenne dégénère et se transforme en un soulèvement populaire qui va donner lieu à des émeutes sanglantes violemment réprimées.

Le “23-Mars” deviendra plus tard le nom éponyme d’un mouvement politique radical jamais reconnu par les autorités et dont les membres connaîtront les affres des “années de plomb”.

 

LE1

9 mars 2011, la nouvelle révolution du Roi et du peuple

 

9 mars 2011 – 9 mars 2017 : Il y a 6 ans le Roi Mohammed VI s’adressait à Son peuple pour lui proposer une réforme constitutionnelle profonde. A l’écoute de Son peuple et de la jeunesse de Son pays, le Roi Mohammed VI n’a pas été indifférent à l’appel des manifestants du Mouvement 20 février.
Le discours du 9 mars 2011 est entré dans l’histoire au même titre que la Révolution du Roi et du Peuple du 20 août 1953.

#Le1Facts : Aux origines du #WomensDay

Une première Journée nationale de la femme (« National Women’s Day ») a eu lieu le 28 février 1909 à l’appel du Parti socialiste d’Amérique. Cette journée a été ensuite célébrée le dernier dimanche de février jusqu’en 1913.

Clara Zetkin, une enseignante, journaliste et femme politique allemande, qui est la réelle instigatrice de la Journée internationale des femmes, à Copenhague en 1910, lors de la 2ème conférence internationale des femmes socialistes

Le 25 mars 1913, un incendie dans un atelier textile de Triangle Shirtwaist à New York tue 140 ouvrières, dont une majorité d’immigrantes italiennes et juives d’Europe de l’Est, enfermées à l’intérieur de l’usine. Cette tragédie, liée à l’exploitation des femmes ouvrières, a un fort retentissement, et est commémorée par la suite lors des Journées internationales des femmes qui font alors le lien entre lutte des femmes et mouvement ouvrier.


Ce n’est qu’à partir de 1917, avec la grève des ouvrières de Saint-Pétersbourg, que la date du 8 mars s’est installée. Après 1945, la Journée internationale des femmes devient une tradition dans le monde entier.

(AUSTRALIA & NEW ZEALAND OUT) International Women’s Day, 12 March 1977. SMH Picture by DAVID BARTHO (Photo by Fairfax Media/Fairfax Media via Getty Images)
Il faut attendre les années 70 pour que la « Journée internationale des femmes » soit reconnue officiellement par les Nations Unies en 1977

 

LE1