C’est parti pour #AfricaConvergence

La transformation digitale n’est plus une mode, ni un luxe, encore moins une lubie. La démocratisation du numérique devient ainsi non seulement une nécessité mais une réalité sociale et économique. L’enjeu aujourd’hui est de pousser les pouvoirs publics et les politiques à s’adapter à ces métamorphoses et défis impérieux. C’est dans ce contexte que La Tribune Afrique, organise la conférence internationale Africa Convergence, qui a démarré aujourd’hui à Casablanca les travaux de sa 2ème édition, dans une salle comble réunissant plus de 300 décideurs économiques, politiques, penseurs, artistes, entrepreneurs et acteurs multilatéraux.


Après une première édition réussie d’Africa Convergence qui a eu lieu à Paris en France, La Tribune Afrique a choisi d’organiser sa deuxième édition à Casablanca, pour débattre et échanger, en terre d’Afrique, autour de la convergence en Afrique et de la nécessaire émergence de nouveaux champions du sud.

Cette seconde édition se concentre sur cinq thématiques fortes déclinées en autant de plénières :

  1. Frontières physiques et mentales : comment les briser?
  2. Lost in Digitalization: parlez vous 3.0 ?
  3. The Bold and the Beautiful
  4. Hacking the South System
  5. The Power of Harmonic Convergence

Parmi les intervenants prestigieux pour cette édition exceptionnelle , Mo Ibrahim, Président de la Fondation Mo Ibrahim, Benedict Oramah, Président d’Afreximbank, le chef d’orchestre Maestro Armand Diangienda, l’écrivain Rachid Benzine, l’investisseur star Vusi Thembekwayo, le “Steve Jobs congolais” Verone Mankou, la porte-parole du HCR Melissa Fleming, les CEO d’entreprises technologiques Shivani Siroya (Tala), Ismail Ahmed (Worldremit) , Adil el Youssefi (Liquid Telecom) , Haweya Mohamed (Afrobytes), ainsi que de nombreux autres acteurs emblématiques du continent.

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Latest from Afrique

Go to Top
%d bloggers like this: