fbpx

Le Prince héritier jordanien se marie en juin

Start

Fiancés le 17 août 2022, le prince héritier de Jordanie, Hussein ben Abdallah II, et Mlle Rajwa Khalid Alseif ont fixé le 1er juin 2023, comme date de leur mariage.

La Cour royale hachémite a annoncé, ce samedi 31 décembre, que le mariage du Prince héritier Hussein ben Abdallah II et de Mlle Rajwa Khalid Alseif aura lieu le 1er juin 2023.

La famille royale jordanienne a célébré, cette année 2022, les fiançailles du prince héritier Hussein et de sa soeur la princesse Iman.

En effet, le mardi 5 juillet la princesse Iman de Jordanie, alors âgée de 25 ans, s’était fiancé avec Jameel Alexander Thermiotis. La deuxième des quatre enfants du roi Abdallah II et de la reine Rania, a suivi des études aux Etats-Unis, à l’université de Georgetown à Washington.

La princesse Iman de Jordanie et son fiancé Jameel Alexander Thermiotis. Photo officielle de leurs fiançailles, le 5 juillet 2022 © PPE/News 

Le mois suivant, le 17 août 2022, les fiançailles de son frère aîné, le prince héritier Hussein, ont été annoncées avec Rajwa Khaled ben Musaed ben Saif ben Abdulaziz Al Saif, d’origine saoudienne. Ils ont eu lieu au domicile du père de la fiancée à Riyad en présence du roi Abdallah II et de la reine Rania.

Rajwa Khaled ben Musaed ben Saif ben Abdulaziz Al Saif est née à Riyad, le 28 avril 1994, de Khalid ben Musaed ben Saif ben Abdulaziz Al Saif et de Azza bent Nayef Abdelaziz Ahmed Al Sudairi.

Elle a fait ses études secondaires en Arabie saoudite et ses études supérieures à l’école d’architecture de l’université de Syracuse à New York, aux États-Unis.

L’origine de la famille Al Saif remonte à la tribu des Subai, et ils sont les cheikhs de la ville d’Al-Attar à Sudair, Najd, depuis le début du règne du roi Abdulaziz Al Saud.

Le prince héritier Hussein et sa fiancée Rajwa entourés par le Roi Abdallah II et la reine Rania

2023, une année charnière pour la Jordanie

Le Roi Abdallah subit de fortes turbulences depuis au moins deux ans. Après l’épisode douloureuse de la tentative de coup d’État fomentée par son demi-frère le Prince Hamza, la Jordanie est toujours sous une forte pression interne, en raison de la crise économique. Le pays subit également l’instabilité politique en Israël et les guéguerres régionales entre les membres du Conseil de coopération du Golfe.

Avec la réélection de Netanyahu et la constitution du gouvernement israélien le plus à droite de l’histoire du pays, le roi Abdallah II en sera le premier dirigeant à en subir les conséquences.

L’annonce du mariage du Prince héritier est un message politique fort. Le Roi Abdallah II sécurise la succession et la continuité du pouvoir, rassure le peuple jordanien sur leur avenir et donne des signaux d’espoir et de fraicheur à ses voisins et au reste du monde.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.