fbpx

Le Hamas ensence Pedro Sanchez

Partager

Le groupe Hamas, considéré comme une organisation terroriste par de nombreux pays, a exprimé sa gratitude envers le président espagnol Pedro Sánchez et le premier ministre belge Alexander De Croo pour leur “position claire et audacieuse” concernant la guerre en Gaza. Cette déclaration fait suite aux critiques des deux dirigeants européens sur le nombre élevé de victimes civiles gazaties dans le conflit entre Israël et le Hamas.

EFE

Dans une conférence de presse tenue près du point de passage de Rafah en Égypte, Sánchez et De Croo ont exhorté le Hamas à libérer tous les otages israéliens et Israël à respecter ses obligations en droit international. Sánchez a également évoqué la possibilité que l’Espagne reconnaisse unilatéralement l’État palestinien si l’Union européenne ne franchit pas cette étape.

Le groupe Hamas a également appelé d’autres pays à soutenir cette position contre “l’occupation” et à demander la fin de “l’agression et de la guerre génocidaire contre le peuple palestinien”. Cependant, ces déclarations ont été fermement condamnées par le ministère israélien des Affaires étrangères, qui a qualifié les propos des chefs d’État espagnol et belge de “faux” et “soutenant le terrorisme”.

LIRE AUSSI  Affaire la Samir : Al Amoudi visait 2,7 milliards $, le CIRDI ne lui accorde que 150 millions $

En réponse à la convocation des ambassadeurs espagnol et belge par Israël, l’Espagne et la Belgique ont également convoqué les ambassadeurs israéliens. Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a rejeté les accusations d’Israël, les qualifiant de “totalement fausses et inacceptables”.

Cette situation complexe met en évidence les tensions diplomatiques et politiques autour de la question israélo-palestinienne, ainsi que les défis associés à la reconnaissance de l’État palestinien dans un contexte international divisé.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

- Advertisement -