Le coup d’envoi est donné pour l’introduction en bourse de la foncière marocaine du groupe Label’Vie, Aradei Capital

L’introduction en Bourse de la société Aradei Capital du magnat de la grande distribution, Zouhair Bennani, propriétaire de la chaîne de supermarchés Carrefour, vient de franchir la 1ère étape. Visa de l’autorité de marché en poche, la première cotation devrait intervenir le 14 décembre 2020 après une période de souscription allant du 1 au 4 décembre à 15h30 inclus. Zouhair Bennani a naturellement fait appel à CFG Bank, la banque d’affaire où il siège en tant qu’administrateur, pour valoriser Aradei Capital et pour procéder à l’enregistrement de l’opération. L’IPO de la foncière dans le contexte de crise liée à la pandémie du Coronavirus est une excellente nouvelle pour un marché des capitaux atone et morose.

C’est une annonce porteuse d’espoir pour le marché des capitaux marocain, plombé par la crise sanitaire. La foncière marocaine spécialisée dans l’immobilier locatif, Aradei Capital, a annoncé mardi 24 novembre avoir franchi la première étape en vue de son entrée en Bourse. Il s’agit de la première opération de l’année Covid qui pourrait redonner des couleurs et surtout de la confiance à un marché des introductions en Bourse paralysé et ouvrir la voie à d’autres entreprises hésitantes.

En effet, l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux a délivré ce lundi 23 novembre son visa sous la référence VI/EM/024, donnant le coup d’envoi au projet d’introduction à la bourse des valeurs de Casablanca, de la filiale foncière du groupe LabelVie.

Souscriptions le mardi 1er décembre, première cotation le lundi 14 décembre 2020

La note d’information de l’PO Aradei Capital annonce le lancement de l’opération de souscription, la première semaine du mois de décembre 2020. Elle sera étalée sur 4 jours, du 1er au 4 décembre 15h30 inclus.

L’opération d’un montant de 600 millions de dirhams portera sur 1.500.000 actions, 1.250.000 nouvelles actions émises et 250.000 actions à céder, soit un prix de souscription de 400 dhs l’action.

Les actions à céder et à émettre au titre de l’introduction en bourse seront admises au Marché Principal, compartiment « Principal F » de la Bourse des valeurs et dont la première cotation est prévue pour le lundi 14 décembre 2020.

L’action Aradei Capital sera enregistrée sous le ticker «ARD».

Une valo et un busines plan impactés par le Covid 19

La note d’information de l’IPO d’ARD, informe les investisseurs qu’en 2020, l’activité de la foncière a été impactée par la crise sanitaire de la Covid-19, notamment sur la période de confinement (20 mars – 25 juin 2020). Elle précise que le business plan qui a servi à la valorisation s’est basé sur l’hypothèse d’un retour progressif à la normale de l’activité en année pleine en 2022.

Ainsi, en tenant compte des hypothèses du management, l’impact de la crise sanitaire sur les principaux indicateurs de la société a été présenté comme suit :

  1. Sur le FFO, une mesure spécifiquement utilisée dans le secteur des foncières cotées et qui correspond à génération de cash-flows opérationnels après un certain nombre de retraitement, l’impact est estimé en 2020 de 70.2 MDH et de 24.8 MDH en 2021
  2. Sur l’actif net réévalué l’impact du Covid est évalué à 171.5 MDH en 2020 et 24.8 MDH en 2021.
  3. Sur le chiffre d’affaires l’impact s’élève à 77,8 MDH en 2020. Il inclut la fermeture des commerces non essentiels dont l’impact a déjà fait l’objet de protocoles adressés aux locataires, la perte des revenus liés aux locations temporaires et autres revenus annexes et les décalages d’ouverture et de commercialisation.

Les ambitions de Aradei Capital

Outre la volonté d’atteindre la taille critique, de faire face à l’évolution d’un marché ultra concurrentiel, d’améliorer son haut de bilan et d’accélérer les trois principaux relais de croissance afférents à son activité, la foncière Aradei Capital ambitionne de devenir une foncière de référence dans l’immobilier locatif au Maroc.

Dans les documents de l’IPO, le management d’ARD exprime également sa volonté de se positionner en tant qu’investisseur d’OPCI, qui est également un relais de croissance pour la foncière.

La foncière envisage de capitaliser sur l’émergence des véhicules OPCI au Maroc stimulée par l’adoption récente de la législation sur les OPCI, à travers une filiale qui serait dédiée à cette catégorie de véhicule. Un transfert par apport de certains actifs détenus par la foncière à cette filiale OPCI est aussi envisagé.

Rappelons qu’Aradei Capital compte sur le support de son actionnaire de référence, Label’Vie mais également sur son partenaire financier la BERD ainsi que sur l’appui sur l’expertise de la société de gestion REIM Partners, sa société de gestion déléguée.

Portefeuille de 29 Actifs valorisé à 5 milliards dhs, 343.000 m2 de surface commerciale utile, 15 Villes et plus de 250 Enseignes

Sur le site internet aradeicapitalenbourse.com mis à la disposition des investisseurs spécialement pour l’IPO, l’accent est mis sur les chiffres clés d’Aardei Capital.

On y apprend que la foncière détient un portefeuille de 29 actifs immobiliers locatifs répartis dans 15 villes au Maroc, valorisé à plus de 5 milliards de dirhams en 2020.

Aradei Capital affirme bénéficier d’un partenariat solide avec le groupe LabelVie (LBV), distributeur et franchisé de l’enseigne Carrefour au Maroc, et d’un portefeuille diversifié avec 250 enseignes dans 15 villes opérant sur des secteurs variés.

Relations CFG BANK, Aradei Capital

Une attestation cosignée par les conseillers financiers d’Aradei Capital, à savoir CFG Finance, Valoris Corporate Finance, Capital trust Finance, jointe au document enregistrée auprès de l’autorité de marché, l’AMMC, assure qu’en vue des relations entre sa société mère CFG Bank et la société émettrice, « toutes les mesures nécessaires pour garantir l’objectivité de leur analyse et la qualité de la mission pour laquelle ils ont été mandatés, ont été mises en œuvre».

Le pool de conseillers financiers attestent qu’il «n’existe aucune relation financière et commerciale entre CFG Finance, Valoris Corporate Finance, Capital Trust Finance d’une part et Aradei Capital S.A d’autre part, hormis le mandat de conseil qui les lient.»

Alors que la proximité entre Adil Douiri et Zouhair Bennani est de notoriété publique, ce dernier étant administrateur chez Mutandis et CFG Bank, la note d’information de l’IPO d’Aradei Capital, donne d’autres précisions sur les liens entre les deux groupes.

CFG Finance, co-conseiller financier de Aradei Capital S.A, est une filiale détenue à 100% par CFG Bank. Cette dernière détient une participation de 30% dans REIM Partners, société de gestion d’Aradei Capital S.A.

Zouhair Bennani, administrateur de Aradei Capital S.A., détient une participation de 4,8% dans le capital de CFG Bank et y occupe un poste d’administrateur.

Nawfal Laarabi

Nawfal Laarabi

Intelligence analyst at UBERAL
Social media strategist / Intelligence analyst. 20 années d’expérience professionnelle au Maroc / Spécialisé dans l’accompagnement des organisations dans la mise en place de stratégies de communication d’influence.
Nawfal Laarabi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le Crédit Agricole du Maroc fait du mobile banking le fer de lance de la transformation digitale et de l’inclusion financière du monde agricole

Article suivant

Une voiture percute la grille d’entrée de la chancellerie allemande à Berlin

Derniers articles de Finance

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
2 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap