Harcèlement sexuel au lycée Victor Hugo de Marrakech: L’ambassade de France s’active à contenir le scandale

L’affaire n’en finit pas de faire des vagues à Marrakech. Depuis qu’une lycéenne a envoyé mercredi dernier un mail à des professeurs et à des membres du Conseil de la vie lycéenne (CVL) où elle dénonce les harcèlements sexuels du proviseur du Lycée Victor Hugo, ce dernier est en ébullition.

Dans son message, la lycéenne dénonce certains agissements comme les “mains baladeuses”, les “allusions sexuelles” et les “questions déplacées”. Elle avoue ne pas être la seule, puisque d’autres lycéennes ont également souffert. Relayé sur les réseaux sociaux par une ancienne élève du lycée, le mail de la lycéenne a fait l’effet d’un tsunami au sein de l’établissement.

Des mains baladeuses

Mercredi et jeudi dernier, les lycéens ont décidé de protester devant le bureau du proviseur, qui a préféré ne pas se montrer et laisser son adjoint aller à leur rencontre. Selon Driss. A, président du CVL, les élèves voulaient agir. « J’ai proposé une manifestation devant le bureau du proviseur. Ça s’est organisé en moins de 24 heures », confie-t-il au Huffington Post. Le proviseur adjoint devant la pression des lycéens décide alors de prendre attache avec l’ambassade de France qui décide de dépêcher son conseiller culturel.

Effet boule de neige

 

View this post on Instagram

 

Merci a tous de votre mobilisation ! #nonausilence #solidarité

A post shared by CVL Victor Hugo Marrakech (@lvh_cvl) on


« On comptait organiser une seconde manifestation jeudi, mais le proviseur adjoint a envoyé un mail pour nous informer que le conseiller culturel de l’ambassade de France se rendrait à Marrakech vendredi, on a donc suspendu notre blocus », ajoute la même source. Le conseiller de l’ambassade devrait rencontrer aujourd’hui des lycéens des associations de parents d’élèves et des victimes présumées pour parler de cette affaire. A noter que le premier mail de dénonciation eu un effet boule de neige dans la mesure où pas moins de 15 autres personnes se sont plaintes des mêmes agissements et certaines sont décidées à porter plainte contre le proviseur. En attendant, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger a décidé de le suspendre de ses fonctions.

Suspension provisoire du proviseur

 

View this post on Instagram

 

#nonausilence #share #solidarity

A post shared by CVL Victor Hugo Marrakech (@lvh_cvl) on


Selon certains élèves, les faits dénoncés par le mail de la lycéenne remontent à un an. Comme c’est la dernière année du proviseur au Lycée Victor Hugo, elle a préféré le dénoncer pour qu’il n’échappe pas à la justice. Le proviseur aurait démenti devant les Parents d’élèves de l’Union des conseils de parents d’élèves de Marrakech les accusations portées contre lui. Les victimes espèrent, elles, que leur rencontre avec le conseiller culturel de l’ambassade « aboutira à quelque chose, sinon on reprendra notre action de la veille ».

1 Comment

  1. Je ne comprends pas pourquoi la justice ne réagit pas, la police et le procureur aurait dû se saisir de cette affaire et le proviseur aurait dû être entendu par la police .
    Elles sont où les associations de protection des mineurs.

Répondre à Hamed Benab Annuler la réponse

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Allez en Haut de la page
23 Shares
Share via