Asharq al-Awsat

Jordanie : un proche du roi Abdallah II impliqué dans un Complot de déstabilisation du pays

/

En exil depuis 2013 en Grande Bretagne, Walid Al Kurdi, le mari de la princesse Basma bint Talal, tante du roi Abdallah II, serait impliqué dans un complot de déstabilisation de la Jordanie. Selon des informations révélées, ce jeudi, par le journal koweïtien, Al Qabas, plusieurs personnes se seraient mêlées à cette conspiration qui visait à exacerber le mécontentement populaire. Le journal électronique Alhurra, appartenant au groupe saoudien, Asharq al-Awsat, évoquait, le même jour, l’état d’urgence dans lequel serait plongée la Jordanie, à l’approche du mois de ramadan, date d’anniversaire des manifestations qui ont fait tomber, l’an dernier, le gouvernement de Hani Moulki.

Lire ici

L’ancien DG d’Al-Arabiya, Turki al-Dakhil, nommé ambassadeur de l’Arabie Saoudite aux Émirats Arabes Unis

/

Le roi Salmane Ben Abdelaziz a nommé, dimanche 10 février 2019, le sulfureux Turki Ben Abdallah Al-Dakhil, nouvel ambassadeur d’Arabie saoudite aux Émirats arabes unis. Ce poste éminemment stratégique ne revient généralement qu’aux dignitaires de l’Etat les plus expérimentés. D’aucuns s’interrogent sur le choix de ce journaliste très polémique pour occuper cette fonction très sensible. La réponse est à trouver du côté du prince héritier Mohammed Ben Salmane dont l’ancien directeur général d’Al-Arabiya a été un des principaux conseillers jusqu’à sa nomination hier à Abu Dhabi. Et c’est justement MBS qui a proposé son nom au roi Salmane qui l’a systématiquement validé.

Lire ici

Bourita visite Amman, Ramallah et les territoires occupés

/

Le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, entamera à compter de demain, mardi 27 mars, une visite en Palestine qui le conduira d’abord à Ramallah où il rencontrera le président Mahmoud Abbas avant de se rendre dans la ville sainte d’Al-Qods occupée où il visitera la mosquée d’Al-Aqsa. Le chef de la diplomatie marocaine se rendra également dans la capitale jordanienne, Amman, où il sera reçu, mercredi, en audience par le Roi Abdallah II. Hier, le Bureau israélien du contre-terrorisme publiait un avertissement de voyage mettant en garde les israéliens, pour la période des vacances de printemps, de ne pas se rendre dans un certain nombre de pays, dont, à juste titre, le Maroc et la Jordanie.

C’est sur instructions du roi Mohammed VI, président du Comité Al-Qods, que Nasser Bourita entame ce périple moyen-oriental. Selon le quotidien saoudien Asharq al-Awsat, cette visite à Ramallah fait suite à l’entretien téléphonique entre le roi Mohammed VI et Abou Mazen du 5 décembre 2017 au lendemain d’informations faisant état de l’éventuelle annonce américaine de la reconnaissance d’Al-Qods comme capitale d’Israël et le transfert de l’ambassade américaine dans la ville sainte. Lire ici