fbpx

ACWA Power

Laâyoune: Le groupe Acwa Power distribue des denrées alimentaires et du matériel de désinfection

Le groupe Acwa Power, géant saoudien des énergies renouvelables et de dessalement d’eau de mer, a lancé une opération de distribution des denrées alimentaire et du matériel de désinfection au profit des habitants de la commune de Dcheira (province de Laâyoune).

Initiée en coordination avec le conseil communal de Dhceira et les autorités locales, cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’élan de mobilisation nationale visant à atténuer les répercussions négatives du coronavirus sur les couches sociales défavorisées.

Le lancement de cette opération reflète l’importance de la responsabilité sociétale du secteur privé en cette conjecture difficile, a indiqué le président de la commune de Dcheira, Sidati Benmasoud qui a salué «un geste de solidarité de grande importance».

Acwa Power dirige un consortium international mandaté pour la réalisation et l’exploitation de la centrale solaire photovoltaïque Noor-Laâyoune I, implantée sur un site d’une superficie totale de 1.580 ha relevant de la commune rurale de Dcheira.

Le président de la commune de Dcheira a également appelé à «plus de mobilisation et de solidarité entre les différentes composantes de la population et à la coopération avec les pouvoirs publics dans cette circonstance exceptionnelle7.

Il a en outre souligné la nécessité d’adhérer pleinement aux mesures préventives et restrictives et aux règles de confinement, conformément aux exigences de l’état d’urgence sanitaire.

La réalisation de la centrale solaire photovoltaïque Noor-Laâyoune I d’une puissance projetée de 80 MW extensible a nécessité la mobilisation d’une enveloppe budgétaire de plus de 1,3 milliard de dirhams.

MAP

Coronavirus : ACWA Power soutient les populations avoisinant le Complexe NOOR Ouarzazate

Pleinement inscrit dans l’élan de solidarité nationale face à la pandémie du Covid-19, ACWA Power se mobilise pour soutenir les populations avoisinant le Complexe NOOR Ouarzazate, indique un communiqué du groupe.

ACWA Power Maroc, opérateur du Complexe NOOR Ouarzazate, apporte sa contribution et son soutien aux riverains avec notamment l’achat et la distribution de 47 tonnes de produits de première nécessité (denrées alimentaires et produits d’hygiène), relève la même source.

Menée en étroite collaboration avec les autorités locales de la province Ouarzazate, cette opération, qui se traduira par la distribution de paniers complets comprenant des produits alimentaires tels que huile, farine, semoule, sucre, légumineuses ainsi que des produits d’entretien et de nettoyage (Javel, détergents, …), concerne 920 ménages de la commune de Ghassate.

L’acheminement au sein des différents ménages a été opéré en collaboration avec le Caïdat de Ghassate, conclut même source.

A propos de ACWA Power

ACWA Power est un développeur, investisseur, copropriétaire et exploitant d’un parc de centrales électriques et d’unités de dessalement d’eau avec une présence dans 12 pays à travers 3 continents.

Le parc de ACWA Power, totalisant un investissement de plus de 28 milliards de dollars, représente une capacité de production d’électricité de 18 GW et une capacité de dessalement d’eau de 2,5 millions de M3 par jour.

La société, constituée au Royaume d’Arabie Saoudite, avec un capital d’environ USD 1,4 milliards, est détenue par huit conglomérats saoudiens, ainsi que Sanabil Direct Investment Company (détenu par le Fonds Souverain saoudien) et le Fonds de Pension Public saoudien.

De son siège social en Arabie Saoudite, ACWA Power se déploie à l’international, à savoir, aux EAU, Oman, Jordanie, Egypte, Turquie, Maroc, Afrique du Sud, Mozambique, Chine, Vietnam, Bulgarie et République Tchèque.

Holcim Maroc, Asment et Cimat achèteront 80% d’électricité produite par la ferme éolienne Acwa Power- Khalladi

/

Les cimentiers Holcim Maroc, Asment et Cimat ont signé des accords à long terme avec ACWA Power pour acheter 80% de la puissance générée par le parc d’éoliens Khalladi, situé à Jbel Sendouq à 50 km à l’est de Tanger, à des prix au KW plus bas que ceux du réseau ONEE.

Inauguration du projet Acwa Power- Khalladi par le Roi Mohammed VI

Cet accord avec ces grands consommateurs d’énergie, a été selon ACWA power, un facteur déterminant pour réussir le closing du montage financier, dès le dernier trimestre 2016, de ce projet greenfield qui a coûté 180 millions de dollars.

Pour ACWA Power, avec ce montage le projet n’avait pas besoin d’un soutien du gouvernement marocain.

L’opérateur saoudien estime qu’il s’agit là d’un modèle peut être suivi par d’autres promoteurs privés qui voudront vendre de l’électricité à des privés au Maroc.

Le montage financier de ce projet évalué à 180 millions de dollars, compte une dette à durée limitée de 140 millions de dollars ainsi que de 40 millions de dollars de fonds propres.

Acwa Power-Khalladi est détenu à hauteur de 75% par le saoudien Acwa Power (développeur principal) et 25% par le fonds d’investissement Arif (géré par Infra Invest, filiale de RMA Watanya).

Le prêt senior de 20 ans a été divisé en trois tranches. Deux des tranches sont en Dirham avec une marge de 2,7%, de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) et la Banque Marocaine du Commerce Extérieure (BMCE). La troisième tranche, en dollars américains, octroyé à un taux d’intérêt fixe de 1% avec une période de grâce de 10 ans, du Clean Technology Fund, qui fait partie de Climate Investment Funds – un véhicule financé par des banques de développement multilatérales.

C’est le premier projet d’énergies renouvelables financé par la BERD au Maroc qui s’appuie sur des contrats d’accords commerciaux privés de durée indéterminée au lieu d’un mécanisme du régime d’aide de l’État.
Acwa Power-Khalladi est l’un des premiers projets développés dans le cadre de la loi marocaine sur les énergies renouvelables 13.09, qui favorise la production d’énergie à partir des sources renouvelables pouvant être venue à des entités privées au bénéfice de clients privés connectés au réseau haute tension.

Thierry Tardy, directeur exécutif pour les acquisitions et le financement de projets chez Acwa Power, affirme que la « beauté » de la loi sur l’énergie marocaine est qu’elle permet au réseau national d’être utilisé pour vendre de l’électricité aux entreprises qui peuvent être de l’autre côté du pays à la centrale électrique.

Thierry Tardy, Acwa Power

« La structure que nous avons mise en place avec la loi 13.09, le niveau d’infrastructure et de réseau électrique disponible au Maroc et le niveau de vent stable éprouvé sur le site de Khalladi, constituent un ensemble d’atouts qui ont permis de structurer un schéma basé uniquement sur le modèle économique du projet, n’impliquant aucune subvention du pays « , ajoute-t-il.

Environ 80% de la production éolienne sera vendue par le réseau électrique aux trois grands cimentiers du pays : Holcim, sous une convention d’achat d’énergie de 20 ans (PPA – Power Purchase Agreement), Asment, sous une PPA de 15 ans et Cimat, sous une PPA de 20 ans.
La production restante sera vendue à d’autres clients industriels privés, à travers des PPA «marchandes» à court terme.
« Le succès de ce projet devrait accroître l’investissement privé dans ce secteur au fur et à mesure que les nouveaux acteurs adoptent et reproduisent ce modèle », ajoute Tardy.

Le projet éolien de Khalladi devrait entraîner des réductions de gaz à effet de serre de plus de 200 000 tonnes de dioxyde de carbone par an, et ce dès son démarrage, prévu pour le premier trimestre 2018. Le programme éolien marocain vise la production de 2GW d’énergie éolienne En 2020, soit environ 28% de la capacité de production produite actuellement dans le Royaume.

LE1

MASEN présélectionne 5 consortiums pour Noor Midelt I

/

L’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN) a présélectionné cinq consortiums pour participer à la construction de la première phase du complexe énergétique solaire Noor Midelt, qui comprend des centrales photovoltaïques hybrides et des centrales solaires concentrées (CSP).

Cette première phase couvrira deux centrales hybrides PV (photovoltaïque) et CSP (solaire à concentration) avec stockage. Chacune des deux centrales aura une puissance CSP brute entre 150 MW et 190 MW.

La capacité du composant photovoltaïque, qui devrait fournir une génération de jour, est laissée à la discrétion des soumissionnaires, mais ne peut pas dépasser de plus de 20% la capacité nette de nuit de CSP.

Le complexe sera situé sur 3 150 hectares de terres, extensible à 4,106 hectares, à 20 kilomètres au nord de Midelt, dans le nord du Maroc.

Les entreprises sélectionnées sont :
– ACWA Power Consortium : International Company for Water and Power Projects et General Electric Company
– Consortium EDF Energies Nouvelles : EDF Energies Nouvelles, Abu Dhabi Future Energy Co. PJSC – Masdar, Green of Africa, Sener Ingeneria Y Sistemas
– ENGIE Consortium: International Power S.A (Engie), Nareva Holding, SolarReserve, Solaire Direct
– Innogy SE Consortium : Innogy SE, Belectric, Ferrostaal Industrial Projects
– JGC Consortium: JGC Corporation, Abener Energia

Le 10 novembre 2016, sept candidats avaient soumis leurs propositions pour une préqualification. Masen émettra bientôt l’appel d’offres (RFP) aux consortiums.

680 MW d’énergie solaire, des 2GW de Masen Noor Solar Plan prévus d’ici 2020, ont déjà été lancés par Masen à Ouarzazate, Laayoune et Boujdour.

En avril dernier, ACWA Power a lancé la construction de l’usine de 72MW Noor Ouarzazate IV – la première phase du Plan Solar de Noor.

LE1