AHBA

Clásico Reino de Marruecos : Le Rif à l’honneur au Chili

/

La IIème édition du Clásico Reino de Marruecos, classique de sports hippiques disputé annuellement au Chili, s’est déroulée la semaine dernière à l’hippodrome “Valparaiso Sporting” à Viña del Mar, au sud de Santiago, la capitale chilienne. Cette manifestation sportive, organisée en collaboration avec l’ambassade du Maroc au Chili, est devenue l’une des courses hippiques les plus courues du programme annuel organisé par le Club. L’événement, qui a attiré un nombre très important de passionnés de chevaux et d’équitation, a fait un joli clin d’œil à la région du Rif marocain.

Le Clásico Reino de Marruecos, qui a pour objectifs de promouvoir l’image du Maroc au Chili et en Amérique Latine, se déroule dans le cadre prestigieux de l’Hippodrome Valparaiso Sporting, club huppé du Chili fondé par les Anglais au XIXème siècle.



Les courses de ce Classique portent généralement les noms de villes et de personnalités marocaines. Les organisateurs ont fait la part belle à la région du Rif marocain, en baptisant la course numéro 1 Abdelkrim El Khattabi et la numéro 10 du nom d’Al Hoceima. Avec les événements et mouvements sociaux que connaît le Rif depuis bientôt un an, la symbolique a toute son importance et une portée politique non négligeable.

Et, simple coïncidence peut-être, lors de la cérémonie de remise des Prix à laquelle ont participé  le Consul honoraire du Maroc dans la région de Valparaiso, David Dahma Bertelet, le directeur du Sporting Club Valparaiso, Italo Traverso Natoli, le Maroc était représenté par le chargé d’affaires de l’Ambassade du royaume au Chili, Zakaria Balga…lui-même rifain !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

En présence d’une pléiade de représentants du monde de la diplomatie, des médias, du sport, de la culture et de la communauté marocaine et arabe établie dans la région, le Clásico Reino de Marruecos a vu aussi défiler des courses baptisées du nom de résistants ou anciens militants de la gauche marocaine parmi lesquels certains ayant appartenu à l’extrême-gauche marocaine ou de formations politiques non reconnues. Nous citerons à titre d’exemple, la course numéro 3 baptisée Mohamed Zerktouni  la 5 du nom de Abderrahim Bouabid ou la 7 attribuée à Allal El Fassi. Pour leur part, les porte-drapeaux de Ila al-Amam Abraham Serfaty et Abdellatif Zeroual héritent respectivement des courses 9 et 15. Driss Benzekri représentait quant à lui la course numéro 17. Quand on sait que Abdellatif Zeroual est mort en 1974 sous la torture de ses geôliers à «Derb Moulay Chérif», on peut dire que le Clásico Reino de Marruecos, doté de près de 41 millions de dollars, adopte une connotation politique qui véhicule clairement les efforts fournis par le Maroc en matière des libertés et des droits de l’homme, tout en invoquant la symbolique qui fait aujourd’hui l’actualité au Maroc, à savoir le Rif.

Grand amoureux du cheval, le Roi Mohammed VI encourage toutes les activités y afférant. C’est en effet le souverain qui est derrière le lancement, en 2008, du Salon du cheval dans le paysage sportif et culturel marocain, et sa pérennité par le développement de la filière équine et à la préservation du formidable capital immatériel que représente le patrimoine équestre national.

Rappelons qu’au mois d’avril 2017, était organisée à Las Vegas, par The Arabian Horse Breeders Alliance «AHBA», et sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, la 11ème édition de la Coupe du monde du Cheval Barbe “ABWC 2017”, qui s’est clôturée par la remise de trophées offerts par le souverain aux gagnants des différentes disciplines qui ont concouru durant cette édition.

LE1

Las Vegas : Mohammed VI offre des selles traditionnelles aux gagnants du ABWC 2017

/

Organisée à Las Vegas sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, par The Arabian Horse Breeders Alliance “AHBA”, la 11ème  édition de la Coupe du monde du Cheval Barbe “ABWC 2017” s’est clôturée par la remise des trophées offerts par le souverain aux gagnants des différentes disciplines qui ont concouru durant cette édition.

Réputées pour être un must lors des défilés, de fantasia ou des cérémonies d’apparat, parées de fil d’or et agrémentées des armoiries royales, ces selles traditionnelles marocaines ont été le clou de la cérémonie de clôture, couronnant le savoir faire séculaire de l’artisan marocain qui a émerveillé tous les amoureux des sports équestres mais aussi les visiteurs du South Point Resort & Casino de Las Vegas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Las Vegas: Le Roi Mohammed VI principal soutien de la Coupe du Monde du Cheval Barbe

Organisée sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, The Arabian Horse Breeders Alliance “AHBA” a donné, mercredi 12 avril à Las Vegas aux Etats-Unis, le coup d’envoi de la 11ème  édition de la Coupe du monde du Cheval Barbe “ABWC 2017”.

Comme à sa première édition en 2007, la “ABWC 2017” se déroule cette année au South Point Resort & Casino de Las Vegas, au Nevada. Les organisateurs expliquent leur choix de Las Vegas en tant que ville hôte parce qu’ils voulaient «offrir un événement glamour et excitant» grâce entre autres aux installations équines de grande qualité mises à disposition par le South Point Resort.

En 10 ans, la ABWC de Las Vegas est devenue l’une des cinq meilleures compétitions de chevaux arabes du monde. «Des amoureux du cheval viennent d’un peu partout dans le monde (Maroc, Dubaï…) pour admirer ce spectacle unique. Et c’est grâce à la générosité du Roi du Maroc, qui a soutenu l’événement depuis sa création, que les trophées et prix des gagnants ont été rendus possibles tout le long de ces 11 éditions», se félicitent les organisateurs.

Pour cette édition 2017, beaucoup de chevaux ont été transportés à Las Vegas des quatre coins de la planète, spécialement pour participer à cette coupe du monde des chevaux Barbe. Certains proviennent de pays comme l’Uruguay, le Qatar ou le Chili entre autres contrées d’Amérique Latine et du Moyen-Orient.

Les compétitions individuelles ont démarré le mercredi et continueront jusqu’au vendredi soir, que vous pouvez suivre en direct sur internet depuis ce lien. Le samedi après midi, après la compétition finale, seront couronnés les champions dans un spectacle ouvert au public.

L’évènement sera clôturé par la cérémonie de remise du Prix Lifetime Achievement 2017, qui sera décerné cette année au Cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani, ancien Emir du Qatar et père de l’actuel Chef de l’Etat, qui a créé l’une des plus grandes fermes équestres au monde destinée à l’élevage de chevaux Barbes et arabes.

Cet événement organisé sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, compte parmi ses sponsors le Haras Royal de Bouznika en tant que Sponsor premium.

Le Roi Mohammed VI voue pour le sport équestre une veritable passion, en plus de son Haut patronage du Salon du cheval présidé par Moulay Abdellah Alaoui, président de la Fédération royale marocaine des sports équestres (FRMSE), le souverain a été nommé en 2015 “propriétaire de l’année 2015” par le Jumping Owners Club Le roi Mohammed VI, avec le cheval Quickly de Kreisker confié au champion marocain d’équitation Abdelkebir Ouaddar. Ce dernier a remporté en 2016 le Grand Prix du Saut Hermès avec une époustouflante prestation.

 

LE1