La Fédération internationale des ouvriers du transport se solidarise avec les grévistes de l’aéroport Mohammed V

La Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) a exprimé sa solidarité avec leurs collègues de l’aéroport Mohammed V de Casablanca en grève ce mardi 1er octobre 2019. Lequel mouvement de protestation aurait été suivi par plus de 99% des travailleurs.

Le bureau du monde arabe de la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) à Amman, a publié un communiqué où il annonce sa solidarité avec les employés des services terrestres de l’aéroport Mohammed V, qui ont observé ce mardi une grève de 24 heures.

«Nous avons bien reçu votre déclaration au sujet des abus dont ont été la cible les employés des services terrestres qui ont été arrêtés et menacés. Nous, à la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF), qui représente environ 18,5 millions de personnes de 147 pays, exprimons toute notre solidarité avec vos employés de l’aéroport Mohammed V. Nous sommes surpris que la Royal Air Maroc se soit détournée du dialogue qui devrait être la base de la résolution des conflits », déclare le bureau du monde arabe de l’ITF dans son communiqué.

«La Royal Air Maroc qui jouit portant d’un historique positif en matière des droits de l’homme, ne nous a pas habitué à une exaction des droits des travailleurs de cette manière aussi abjecte. Un acte qui entachera l’image du Royaume du Maroc aux niveaux local, régional et international» a menacé le bureau syndical arabe.

«L’ensemble des syndicats du transport de par le monde suivent de près l’évolution de la situation grâce à leur contact permanent avec l’UMT et ses dirigeants. Ils déclarent leur solidarité absolue avec les travailleurs de la compagnie aérienne marocaine dans leur lutte pour leurs droits», poursuit le communiqué.

Gréve prolongée pour 24h supplémentaires

A l’appel du Bureau Syndical sous l’égide de l’UMT, plus de 1000 travailleuses et travailleurs au sol de l’aéroport Mohammed V, ont massivement observé, ce mardi 1er octobre 2019, une grève de 24 heures.

A l’issue de cette journée de grève, le bureau syndical des travailleurs des services terrestres de l’aéroport Mohammed V a publié un nouveau communiqué où il se félicite de la réussite son action. Le syndicat annonce le chiffre de 99% de participation à ce mouvement de protestation.

Les employés au sol de l’aéroport Mohammed V dénoncent la multiplication des pressions à l’encontre des salariés et des représentants syndicaux, aux violations des droits syndicaux, aux procès en justice, aux licenciements abusifs et au non respect des dites Directions de leurs engagements consignés notamment dans le pacte social paraphé par toutes les parties en juillet 2019, en présence des autorités publics.

Ils se disent décidés à poursuivre leur lutte jusqu’à « l’aboutissement de leurs revendications légitimes», à commencer par la libération des travailleurs incarcérés, la cessation des perquisitions, des poursuites judiciaires, et de toute attitude provocatrice ainsi que l’application des clauses du pacte social signé en juillet 2019.

Résolue de maintenir la pression sur l’ONDA et la RAM, l’UMT a annoncé dans la soirée du mardi, le prolongement du mouvement de grève pour 24 heures supplémentaires.

 

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Allez en Haut de la page
55 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap