Afghanistan : Après le retrait US et britannique, la Russie redéploie ses tanks à la frontière afghane

Start

«Les tankistes russes de la base 201, située au Tadjikistan, ont effectué un déplacement de 200 kilomètres depuis le terrain militaire de Liaour vers celui de Kharb-Maïdon à la frontière avec l’Afghanistan», a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Ce mouvement de troupes sous couvert d’exercices militaires intervient après l’annonce du retrait des troupes américaines et des alliés d’Afghanistan, dans le cadre d’un accord avec les Talibans. Ces derniers mènent depuis début mai une offensive contre l’armée afghane et ont conquis de vastes territoires, notamment dans le nord et l’ouest du pays.

Privés du soutien américain, les soldats afghans n’ont offert qu’une faible résistance. Plus d’un millier d’entre eux se sont réfugiés début juillet au Tadjikistan, qui a mobilisé 20.000 réservistes.

Aujourd’hui les Talibans sont arrivés aux frontières de la Chine qui a enregistré pour la premier fois des pertes humaines suite à une déflagration qui a touché un bus qui transportait ses ressortissants au Pakistan coûtant la vie à neuf travailleurs chinois.

Par ailleurs, l’avancée fulgurante des talibans pousse déjà de nombreux civils hors des frontières afghanes. Une situation qui laisse présager un débordement prochain en Europe, où la plupart de ces réfugiés souhaitent se rendre.

Le passage de témoin aux Talibans après plus de quarante années de présence américaine, s’est fait avec la médiation du Qatar qui héberge depuis plusieurs mois un des leaders du mouvement. Les analystes géopolitiques estiment que le mouvement armé islamiste jouera un rôle central dans la nouvelle stratégie offensive de l’administration Biden contre la Chine et en moindre mesure contre la Russie.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.