fbpx

Saint-Cyr

Le général Abdelhak El Kadiri est mort

Le général de corps d’armée Abdelhak El Kadiri est mort, aujourd’hui, à la suite d’une longue maladie.

L’ancien directeur général de la DGED, hospitalisé à l’hôpital militaire de Rabat, était âgé de 82 ans.

Le général Abdelhak El Kadiri a travaillé, durant près de cinquante ans, sous les ordres de trois rois.

L’ancien Inspecteur général des Forces armées royales, formé à Saint-Cyr, faisait partie de la célèbre promotion militaire Mohammed V qui représentait le noyau dur de la jeune armée marocaine formée par le prince héritier Moulay Hassan Ben Mohammed Ben Youssef.

Il sera inhumé demain au cimetière Achouhada à Rabat, après la prière d’Addohr.

Le général Abdelhak El Kadiri admis en soins intensifs à l’hôpital militaire de Rabat

/

Le général de Corps d’Armée Abdelhak El Kadiri, ancien inspecteur général des Forces Armées Royales, a été admis en soins intensifs à l’hôpital militaire de Rabat pour des complications cardiologiques apprend LE1 de source bien informée.

Âgé de 82 ans, le général Abdelhak El Kadiri a été, entre 1983 et 2001, directeur général de la DGED, service du renseignement extérieur marocain. Son état de santé est jugé ce soir «critique» selon ces mêmes sources.
Né en 1936 à El Jadida dans une famille adepte de la Zaouia Kadiria, il a fait ses classes primaires et secondaires au Collège Impérial aux côtés du Prince Moulay Abdellah.

Diplômé de Saint-Cyr et faisant partie de la célèbre Promotion Mohammed V qui a vu également éclore d’éminents officiers supérieurs tels les généraux Benslimane, Bennani, Loubaris et Achahbar, Abdelhak El Kadiri a intégré les FAR au lendemain de l’indépendance.

Aide de camp et proche collaborateur du Roi Hassan II au sein de la Maison Militaire du défunt souverain, il va ensuite diriger, durant presque 20 ans, la DGED au lendemain de la disparition du général Ahmed Dlimi dans un accident de la route à Marrakech, avant de se voir confier l’inspection générale des FAR en 2001.

Général 4 étoiles, homme de dialogue et d’écoute, fin négociateur, le général Abdelhak El Kadiri est unanimement apprécié et respecté au sein des FAR ainsi que par l’ensemble de la classe politique.