Dans une scène surréaliste, le président américain Donald Trump s’en est pris violemment au Chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas en l’accusant de lui avoir menti sur la non-implication de son parti, le Fatah, dans l’incitation anti-israélienne, a rapporté aujourd’hui deuxième chaîne israélienne Channel 2.


«Vous m’avez menti quand je vous ai reçu à la Maison Blanche !», aurait déclaré Donald Trump lors d’une rencontre à huis clos avec Mahmoud Abbas. Channel 2 précise même que la rencontre était tout sauf cordiale.

Au cours de sa rencontre du 3 mai 2017 avec le président américain Trump, le Chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas aurait déclaré : « M. le Président, je vous affirme que nous élevons notre jeunesse, nos enfants et nos petits-enfants dans une culture de paix ».

Selon Channel 2, les israéliens auraient soumis des « preuves » à Donald Trump montrant le « rôle des palestiniens dans l’incitation à la violence. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.